Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 hello.jpg

Mes ptits carnets de cuisine, tout simplement...Parcourez, salivez, et prenez ce qui vous fait plaisir!

Recherche

Suivez-moi :

 

  fb

...sur Facebook

 

hellocoton

... sur Hellocoton

 

pinterest.jpg

...sur Pinterest

 insta.jpg

...sur Instagram

 

 

blogillustration.jpg

Annuaires culinaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 11:01
Allez, je continue avec mes Saint Jacques. Comme pour réaliser le carpaccio, j'avais acheté un paquet de St Jacques Picard, il m'en restait quelques unes, et je n'allais pas m'arrêter en si bon chemin.

Je suis tombée justement par hasard (si si, je cherchais plutôt des infos sur le foie gras) sur cet excellent article de Caroline sur les Saint Jacques. D'ailleurs, je vous invite fortement à découvrir son site si vous ne le connaissez pas, c'est une mine de petits trésors! On apprend vraiment des tas de choses.
Ici donc, elle nous parle de son amour pour les Saint Jacques, et de la meilleure façon de les déguster pour elle. Et je dois bien avouer : elle a raison. Cette façon de les cuire est proprement délicieuse.
Bien que je vous conseille fortement de lire sa recette, très bien expliquée et illustrée, je vous racapitule rapidement la marche à suivre, et les ptits trucs que j'ai changé.



Saint Jacques poêlées en éventail

Décongeler les Saint Jacques si vous les achetez surgelées (Picard, je le répète), comme décrit ici.
Les couper en 4 lamelles, sans aller jusqu'au bout pour qu'elles restent attachées. Les écarter, puis les "renverser" sur le côté (dur à expliquer mais facile à faire, les photos sont plus parlantes qu'un long discours, je crois). Puis les piquer avec un pic en bois dans le sens de la longueur.



Ensuite, assaisonner à votre goût. Caroline préconise du "magic mushrooms", je n'en avais pas. Je voulais utiliser un super mélange d'épices que j'ai dans mes placards, mais comme une imbécile j'ai tout mis dans la poêle sans assaisoner! Donc je n'au eu le temps que d'attraper en catastrophe la fleur de sel et le poivre de Sechuan (au moulin), en de saudoudrer vivement avant que tout crame. ^^'
Finalement c'était très bon : fleur de sel et poivre de Sechuan donc (son goût ressort particulièrement bien dans cette recette, d'ailleurs).

Ensuite, faire chauffer une poêle, et quand elle est bien chaude, mettre une noix de beurre (demi-sel!) et baisser le feu (beaucoup). Mettre les Saint-Jacques dans la poêle, et laisser dorer environ 30 secondes de chaque côté (ça n'est qu'une estimation, en fait il faut juste regarder si elles sont dorées), les retourner, attendre que ça dore de l'autre côté, et retirer du feu très vite! C'est près!



Ainsi on a en bouche une association superbe : le dessus doré en cuit, et l'intérieur (très fin puiqu'on a des lamelles), encore cru. Le mi-cuit parfait.
Je crois que c'est encore meilleur que le carpaccio! En tout cas il n'y en avait pas assez, j'ai super hâte d'en refaire!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pich - dans Entrées
commenter cet article

commentaires

cathy 23/12/2008 00:27

C'est superbe et certainement délicieux!!
Joyeuses fêtes de noël!

carochococo 18/12/2008 13:17

j'adore la présentation en éventail!!