Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

 hello.jpg

Mes ptits carnets de cuisine, tout simplement...Parcourez, salivez, et prenez ce qui vous fait plaisir!

Recherche

Suivez-moi :

 

  fb

...sur Facebook

 

hellocoton

... sur Hellocoton

 

pinterest.jpg

...sur Pinterest

 insta.jpg

...sur Instagram

 

 

blogillustration.jpg

Annuaires culinaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 16:50

Un simple petit pesto qui change un peu!

 

pesto d'épinards3

 

Pesto d'épinards au chèvre et au poivron rouge

 

3 belles poignées de jeunes pousses d'épinards

quelques feuilles de basilic

2 grosses c. à soupe parmesan (fraichement) râpé

1 c. à soupe de chèvre frais (type chavroux)

1/2 gousse d'ail pressée

3 c. à soupe d'huile d'olive au poivron rouge (huile dans laquelle ont mariné des poivrons grillés, soit maison, soit tout prêts du commerce dans leur huile)

1 poignée de pignons de pin

une pincée de sel

poivre de Sichuan

 

Mettez tous les ingrédients dans le mixeur et mixez jusqu'à la consistance qui vous convient (plus ou moins homogène).

OU pilez le tout au mortier (plus long, ça fait les biceps, mais ça a encore plus de goût).

Rajoutez de l'huile d'olive à votre convenance.

 

Servez avec des pâtes (ici des spaghettis complets, ça allait super bien avec), à l'apéro, sur des pizzas, des tartines...

 


Repost 0
Published by Pich - dans Tartinades
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 15:34

Après le gyu-don, voici encore une recette typiquement japonaise, l'oyako-don!

Petite explication rigolote du nom : "don" vient de donburi, "bol de riz", "oya" signifie "parents", et "ko", "enfants"! On a dont un bol de riz "parents et enfants", c'est-à-dire... du poulet et de l'oeuf! Et oui, on va déguster toute une petite famille, sympathique non? ;)

 

J'ai suivi la recette du blog A vos baguettes, très bien expliquée en video. J'ai lu ailleurs qu'on pouvait rajouter un peu ce qu'on veut en plus du trio poulet-oeuf-oignon de base, et notemment du poireau, donc j'en ai mis aussi et c'était très bon!

Tous les ingrédients sont trouvables en épicerie asiatique.

 

Oyako-don2.jpg

 

Oyako-don

 

Pour 2 personnes :

 

2 bols de riz gohan

 

100 g de poulet (j'ai mis du blanc et c'était très bien, mais normalement la cuisse est mieux, moins sèche)

1/2 oignon

1/3 de blanc de poireau

3 oeufs

80 ml d'eau + 1 c. à café de dashi en poudre

2 c. à soupe de sucre

2 c. à soupe de mirin

2 c. à soupe de saké (je n'en ai pas mis)

2,5 c. à soupe de sauce soja

 

Coupez le poulet en morceaux taille bouchée. Emincez finement l'oignon et le poireaux

Dans une grande poêle ou un wok (avec couvercle transparent), versez l'eau, le sucre, le mirin, le saké et la sauce soja. Portez à petite ébullition. Ajoutez l'oignon, le poireau et le poulet. Mélangez bien et faites cuire à feu doux à moyen (ça doit mijoter doucement).

Pendant ce temps, battez les oeufs, sans trop trop insister.

Quand c'est cuit (i reste de la sauce, c'est normal), versez les oeufs battus dans la poêle en répartissant bien (si ce n'est pas bien répati du premier coup, mélangez rapidementpour bien enrober tous les ingrédients).

Couvrir et laissez cuire jusqu'à ce que l'oeuf soit bien figé (c'est assez rapide). Si ça a l'air encore juteux, c'est normal, c'est à cause de la sauce mais l'oeuf est quand même cuit.

Répartissez le mélange sur le riz chaud, prenez vos baguettes, et  itadakimasu!

Repost 0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 21:48

Un plat typiquement japonais! Oui, je prépare un voyage au Japon pour l'automne prochain, donc ça risque de devenir très japonaisant par ici ^_^

Il s'agit ici d'un type de donburi. Un donburi, au Japon, ça désigne en fait un bol de riz, garni de diverses choses. Ca peut être du poisson, du boeuf, du poulet, des légumes... On peut y mettre ce que l'on veut! Certaines recettes sont très populaires, comme celle-ci à base de boeuf et d'oignons : le gyu-don!

J'ai trouvé une excellente recette très bien expliquée en video sur le blog A vos baguettes, allez la regarder si vous pensez que ça a l'air compliqué : on voit bien que c'est tout simple ;)

 

Gyu-don

 

Gyu-don.jpg

 

200g de boeuf en tranches fines

1/2 oignon

1/2 c. à soupe de dashi en poudre (bouillon à base de poisson, trouvable en épicerie asiatique)

200 ml d'eau

2 c. à soupe de mirin

3 c. à soupe de sauce soja

1,5 c. à soupe de sucre en poudre

1 jaune d'oeuf

ciboulette, sésame (facultatif)

2 bols de riz japonais cuit (comme expliqué ici)

 

Pour le boeuf en tranches fines, vous avez 3 solutions : couper la viande vous-même, en la congelant au préalable pour qu'elle soit plus facile à découper, ou demander à votre gentil boucher de le faire, ou...acheter directement du carpaccio! C'est ce que j'ai fait (oui, solution de facilité :P)!

Coupez les tranches en tranches plus courtes. Coupez l'oignon en tranches fines.

Dans une poêle haute ou un wok, versez l'eau, et mélangez le dashi pour faire un bouillon. Faites chauffer à petit bouillon. Mettez-y l'oignon à cuire quelques minutes. Quand il est cuit, ajoutez la viande, et laissez cuire en mélangeant pour qu'elle s'imprègne du bouillon. Quand elle est cuite, ajoutez le sucre et le mirin, el laissez mijoter 3-4 min. Ajoutez la sauce soja, mélangez bien et laissez réduire (jusqu'à ce qu'il ne reste plus beaucoup de bouillon, assez pour faire une petite sauce mais que ça ne "baigne" pas).

Déposez ce mélange sur les bols de riz, mettez un jaune d'oeuf au milieu et décorez de ciboulette et de sésame.

Prenez vos baguettes et mélangez le jaune à la viande avant de déguster en faisant de bruyants "hmmmm" (très bien vu au Japon ^^)!

 

 

Repost 0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 21:37

Une petite sauce toute simple et exotique pour un carpaccio de st Jacques!

 

Carpaccio de St Jacques au fruit de la passion

 

Carpaccio-st-jacques-fruit-de-la-passion.jpg

 

Pour 2 personnes

 

4-5 st jacques (fraiches ou surgelées Picard)

1 fruit de la passion

1/2 citron vert

1 c. à soupe d'huile d'olive

sel fumé, poivre du moulin

 

Coupez-les st jaques en fines lamelles et disposez-les sur les assiettes.

Prélevez la pulpe du fruit de la passion, et passez la pour enlever les grains (conservez-les). Mélangez la puple, le jus du citron vert et l'huile d'olive. Rajoutez quelques grains (parce que les grains c'est joli, mais pas trop parce que ça croque!). Versez cette sauce sur le carpaccio, saupoudrez de sel fumé et de poivre, et servez immédiatement!

 


Repost 0
Published by Pich - dans Entrées
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 19:55

Un plat cocooning (ET sain), pour se réchauffer (on en a bien besoin ces temps ci)!

J'ai suivi en gros la recette de Mely, ça faisait un moment que je voulais tester cette bonne idée : de la purée de noix de cajou dans une purée de carottes. Et bien c'est...Juste un mot : gé-nial. Ca se marie hyper bien, ça donne un petit goût irrésistible, et c'est un peu plus sain que le beurre et la crème fraîche. Et la texture est géniale, ni trop liquide, ni trop épaisse, elle se tient bien mais est toute mousseuse à l'intérieur.

On en a fait 2 fois cette semaine tellement on a aimé!

 

Mousseline de carottes et noix de cajou

 

Mousseline-de-carottes.jpg

 

Pour 2 personnes

 

5 carottes

1 pomme de terre

1 c. à soupe bombée de purée de noix de cajou (en magasin bio)

sel

 

Epluchez les légumes et coupez les en rondelles.

Mettez les dans un fait-tout, un wok, une grande poêle...à peine recouverts d'eau (pour ne pas perdre de vitamines et minéraux!), jusqu'à ce qu'ils soient cuits.

Egouttez-les en gardant le bouillon de côté. Puis mixez avec la purée de noix de cajou, jusqu'à consistance homogène. Si vous voulez une purée un peu plus liquide, rajoutez un peu de bouillon (je ne l'ai pas fait), et salez à votre convenance.

 


Repost 0
Published by Pich - dans Légumes
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 17:21

Une recette japonaise que j'adore! Le saumon est saisi sur toutes les faces avant d'être mariné, ce qui le parfume de façon différente (la marinade ne pénètre pas de la même façon dans la chair crue que dans la chair cuite).

A servir avec du riz gohan (riz rond "à sushi" cuit à la japonaise, celui des restaurants japonais en fait)

 

Tataki de saumon

 

Tataki-de-saumon-copie-1.jpg

 

Pour 2 personnes

 

2 pavés de saumon frais

huile de sésame

5 c. à soupe de sauce soja

2 c. à soupe de mirin (saké de cuisine)

1 c. à soupe de miel

1 pouce de gingembre frais râpé

un peu de combava râpé(facultatif)

miel liquide

ciboulette et sésame blanc (facultatif)

 

Faire chauffer une poêle avec un peu d'huile, et quand elle est bien chaude, faites saisir rapidement les pavés de saumon sur toutes les faces (un par un, pour être sûr de ne pas trop les cuire : il doivent rester bien crus à l'intérieur).

Préparez la marinade, en mélangeant la sauce soja, le mirin, le gingembre et le combava. Mettez-la avec le poisson dans un sac congélation, et laissez mariner au frigo pendant au moins 3h (plus longtemps vous le laissez, mieux c'est).

Au moment de servir, récupérez la marinade dans une petite casserole, et faites réduire à feu doux jusqu'à obtenir une consistance un peu sirupeuse. Découpez le thon en tranches, et servez sur un bol de riz japonais avec la sauce, et parsemez de ciboulette et de sésame.

 

Pour le riz gohan: rincez-le 3 fois à l'eau claire en remuant avec les doigts pour bien enlever l'amidon. Puis recouvrez-le d'eau froide, et laissez gonfler au moins 1 h (ou beaucoup plus). Egouttez-le, mettez le dans une casserole avec 1 verre 1/2 d'eau. Portez à ébullition, couvrez et baissez le feu au plus doux, et faites cuire 10 min. Laissez encore reposer 5 min sans jamais enlever le couvercle avant de servir.

Repost 0
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 21:37

Vous allez me dire que je ne mange que des plats de luxe ces temps-ci : et ben OUI!  =D

Et puis je suis toujours en train de m'extasier devant mon huile de truffe blanche, alors je la teste un peu partout. Et puis une recette aussi bluffante prête en 2min30, ça vaut le détour!

 

Carpaccio-champignons-au-foie-gras.jpg

 

Carpaccio de champignons, copeaux de foie gras et huile de truffe blanche

 

Pour 2 personnes

 

4 gros champignons de Paris

une bonne terrine de foie gras mi-cuit

2 poignées de roquette

huile d'olive à la truffe blanche

crème de balsamique

fleur de sel, poivre du moulin

 

Lavez les champignons, coupez le bout de leurs pieds. Coupez les finement avec un bon couteau, et disposez les en cercle dans les assiettes. Assaisonnez, et versez un filet d'huile à la truffe blanche (ayez la main très légère, elle est vraiment puissante, à peine quelques gouttes suffisent!).  Réalisez de fins copeaux de foie gras, et déposez les sur le carpaccio. Ajoutez une poignée de roquette au centre, versez un filet de crème de balsamique pour la relever. Servez avec une bonne baguette.

 

Toutes les saveurs s'accordent à merveille, c'est vraiment délicieux.

C'est la recette idéale pour finir un reste de foie gras, tout en restant dans un esprit de fêtes, et en mangeant léger!

Ca peut aussi faire une jolie entrée de fêtes, à tenter pourquoi pas avec des cèpes?

Repost 0
Published by Pich - dans Entrées
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 16:50

Une merveille...

Il restait de la burrata, il restait des cèpes marinés, on rajoute une poignée de roquette, des copeaux de parmesan, un filet d'huile de truffe blanche, et on obtient un plat de paradis...

 

Tagliatelles-cepes-truffe-blanche.jpg

 

Tagliatelles aux cèpes marinées, burrata et truffe blanche

 

Pour deux personnes

 

QS de tagliatelles (idéalement des fraîches!)

2 c. à soupe de cèpes marinés (en épicerie italienne)

1 reste de burrata

1 poignée de roquette

parmesan en bloc

huile d'olive aromatisée à la truffe blanche

sel, poivre du moulin

 

Faites cuire les pâtes dans un grand volume d'eau salée.

Coupez la burrata en gros dés, taillez des copeaux de parmesan avec un économe.

Quand les pâtes sont al dente, égouttez-les, et mélangez-les aux cèpes, à la burrata et à la roquette (elle doit juste "tomber" un peu, et la burrata fondre légèrement au contact des pâtes chaudes). Servez immédiatement avec le parmesan et un filet d'huile d'olive à la truffe blanche.

 

 

Si vous ne savez pas ce qu'est la burrata, un coup d'oeil sur la page wikipédia et sur cette photo devrait suffire à vous émoustiller :

 

burrata.jpg

 

Un air de mozzarella, mais un coeur de crème fraîche, et un goût inimitable!

A déguster trèès fraîche, avec un bon pain, de la fleur de sel, du bon poivre et un peu d'huile d'olive...

 


Repost 0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 15:47

Notre petit plat du réveillon (oui, on s'est fait plaisir ^^)!

Le risotto était sublime, et les saint-jacques mi-cuites, et le parfum de la truffe blanche, aaah!

 

risotto-aux-morilles.jpg

 

Risotto aux morilles

 

Pour 4 personnes

 

1 verre de riz carnaroli (ou arborio)

1 oignon émincé

50 ml de vin blanc

2 c. à soupe d'huile d'olive

6 morilles surgelées (Picard)

Bouillon de volaille

1 grosse c. à soupe de mascarpone

3 c. à soupe de parmesan fraîchement râpé

 

Faites revenir les morilles à la poêle dans 1 c. à soupe d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles aient perdu leur eau. Coupez les en 2 ou en 3 si elles sont grosses. Réservez.

Dans une grande casserole, faites revenir l'oignon avec 1 c. à soupe d'huile d'olive, jusqu'à ce qu'il soit fondant (mais il ne doit pas colorer). Dans le même temps, mettez le bouillon à chauffer dans une casserole.

Ajoutez ensuite le riz, et remuez vivement avec une cuillère en bois : il doit devenir translucide. Quand il commence à "chanter" sur les bords de la casserole, mouillez avec le vin blanc, mélangez. Quand le vin est absorbé, ajoutez la première louche de bouillon, et attendez qu'elle soit complètement absorbée pour rajouter la deuxième, en remuant, et ainsi de suite jusqu'à ce que le riz soit cuit et prenne la consistance si particulière du risotto (cela prend environ 25 min). Quelques min avant la fin de la cuisson, ajoutez les morilles.

Quand il est cuit, coupez le feu, et ajoutez le mascarpone et le parmesan. Mélangez bien, puis couvrez et laissez reposer 4-5 min. Servez aussitôt.

 

Saint-jacques poêlées à la truffe blanche et poivre long

 

Pour 2 personnes

 

8 st-jacques fraiches ou surgelées Picard (sisi, elles sont délicieuses)

huile à l'arôme de truffe blanche (aah si j'avais une vraie truffe blanche! mais cette huile est déjà délicieuse)

fleur de sel, poivre long râpé

1 noix de beurre

 

Si les st-jacques sont surgelées, passez les sous le jet d'eau froide pour enlever la couche de glace, faites les décongeler pendant 3 heures dans un mélange d'eau et de lait froids, puis séchez les sur papier absorbant.

Assaissonez les, puis faite chauffer l'huile et le beurre dans une poêle. Quand elle est très chaude, mettez-y les st-jacques et faites poêler à peine 2 min de chaque côté. Elle doivent être dorées, chaudes mais encore crues à l'intérieur.

Servez avec le risotto.

Repost 0
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 21:39

Une chouette idée découverte sur le blog Novice en cuisine : en bonne bretonne, j'étais obligée de tester! Je l'ai juste un peu modifiée à ma façon.

C'est super rapide à faire, et c'est franchement délicieux avec une petite salade!

 

Gratin de crêpes de blé noir

 

Gratin de crêpes de blé noir jambon et poireaux

 

Pour 4 personnes

 

4 crêpes de blé noir

4 gros poireaux

100 g de fromage frais (Mme Loic)

4 tranches de jambon

sel, poivre

fromage râpé

 

Coupez les poireaux en deux dans la longueur, lavez-les. Coupez les en demi-rondelles, et faites les suer à feu vif dans une poêle avec une noix de beurre. Baissez le feu, couvrez, et laissez mijoter en remuant de temps en temps jusqu'à obtenir une fondue de poireaux bien réduite. Ajoutez le fromage frais, salez, poivrez.

Prenez une crêpe déroulés, déposez une tranche de jambon dessus, puis déposez une couche de poireaux, et roulez la crêpe (en repliant les bords vers l'intérieur quand la motié de la crêpe est roulés, pour "fermer" le roulé).

Recommencez l'opération, puis parsemez de fromage râpé, et enfournez pour 20 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

 

 

C'était vraiment très très bon, c'est une chouette façon de rappeler un peu la crêperie à la maison tout en changeant un peu de la crêpe traditionnelle! J'avais presque envie de rajouter un oeuf dessus pour faire une complète-poireaux! =D

Repost 0