Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

 hello.jpg

Mes ptits carnets de cuisine, tout simplement...Parcourez, salivez, et prenez ce qui vous fait plaisir!

Recherche

Suivez-moi :

 

  fb

...sur Facebook

 

hellocoton

... sur Hellocoton

 

pinterest.jpg

...sur Pinterest

 insta.jpg

...sur Instagram

 

 

blogillustration.jpg

Annuaires culinaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 18:20

Petit interlude de vacances, puisqu'en ce moment même si je cuisine pas mal, les repas de famille c'est pas l'idéal pour prendre des photos... Je vous propose donc de voyager un peu! Voici  la suite des photos de mon week-end à Varsovie (oui ça commence à dater, mais cette ville doit être magnifique à cette période de l'année, et les spécialités sont de saison!) ^^

 

varsovie 0048

 

L'occasion de partager quelques bonnes adresses si vous décidez de passer quelques jours dans cette jolie ville d'Histoire...

 

varsovie 0184

varsovie 0025

varsovie 0560

varsovie 0576

varsovie 0577

varsovie 0627

varsovie 0594-copie-1

varsovie 0553

varsovie 0299

varsovie 0289

 

Les kopitka sont des sortes de gnocchis, à base de pomme de terre, attention ça cale! ;)

 

varsovie 0210

varsovie 0217

varsovie 0440

 

Sur un marché composé de plein de petits stands en plein air, on a été intrigués par ces petits fromages qui ressemblaient à des pains ou des feuilletés... Sincèrement, je ne sais pas comment c'est censé se déguster, mais seul comme ça, c'est plutôt... Arg, on a pas aimé du tout! La texture est vraiment très particulière, ça couine sous la dent, bref un joli fail!

Heureusement on avait aussi pris ces petits pains plats, délicieux, pleins d'épices, mais dont je ne connais pas le nom : 

 

varsovie 0442

varsovie 0464

varsovie 0312

varsovie 0311

 

La vodka, incontournable!

Si vous allez dans un bar en Pologne, demandez une Zubrowka : en plus d'être une marque de vodka assez réputée, c'est aussi un cocktail vodka-pomme, super populaire là-bas mais assez peu prisé des touristes (à tort) !

 

varsovie 0295

varsovie 0310

varsovie 0707

La Szarlotka, une tarte aux pommes super gourmande, épaisse et recouverte d'un crumble façon streusel, que l'on trouve dans chaque pâtisserie!

 

A propos de pâtisseries, si vous êtes fans de chocolat chaud, n'hésitez pas à passer chez Wedel, ils en font un sublime, super épais et chocolaté, une tuerie... Peut-être même meilleur que celui d'Angelina, à Paris, qui était ma référence. On a aussi ramené en souvenir une jolie bouteille de liqueur de chocolat Chopin...

 

varsovie 0346

varsovie 0448

varsovie 0451

varsovie 0450

 

La suite dans un prochain billet!

Repost 0
Published by Pich - dans Voyage
commenter cet article
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 16:48

Des petites douceurs de saison, pleines de bonnes choses, sur la base de la recette de la tarte aux noix de Cuisine en bandoulière.

 

tartelettes noix de pécan2

 

Tartelettes aux noix de pécan

 

Pour 6 à 8 tartelettes selon la taille de vos moules

 

1 pâte sablée (maison ou du commerce)

100g de noix de pécan

50g de poudre d'amande

80g de sucre rapadura (ou sucre de canne à défaut)

30 cl de crème d'épautre (ou de soja, ou autre)

2 oeufs

zeste d'une orange

1 gousse de vanille

 

Foncez des moules à tartelettes avec la pâte, et faites-la précuire à blanc 10 petites minutes à 180°C.

Mixez les noix de pécan pour obtenir une poudre fine. Ajoutez-y la poudre d'amande, le sucre, le zeste d'orange et les grains de vanille. Puis ajoutez la crème et les oeufs, et mélangez bien. 

Versez sur les fonds de tartes.

Avant de mettre au four, j'ai ajouté une petite touche de craquant, en faisant griller à la poêle des noix de pécan concassées avec du kasha (graines de sarrasin) quelques instants, avant de les faire caraméliser avec une lichette de miel et de verser ce mélange sur mes tartelettes.

Faites cuire environ 20 minutes à 180°C.

 

Vous pouvez les déguster seules, ça n'est pas sec du tout, ou avec une crème anglaise ou même une boule de glace vanille pour les plus gourmands!

 

tartelettes noix de pécan

Repost 0
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 13:38

Une jolie recette trouvée sur le blog américain Beyond Kimchee, que j'adore.

Ces petites galettes super parfumées peuvent être servies pour un snack rapide ou à l'apéro, avec des chutneys ou une petite sauce au yaourt et aux herbes!

 

aloo-tikki.jpg

 

Galettes de pomme de terre pakistanaises

 

Pour 6 à 8 personnes

 

1 kg de pommes de terre à chair ferme

1 c. à café bombée de graines de cumin

2 échalotes émincées

un petit bouquet de coriandre ciselée

1/2 c. à café de piment en poudre

1/2 c. à café de poivre noir fraîchement moulu

sel

3 oeufs battus

 

Faites cuire les pommes de terre à l'eau salée. Egouttez, puis écrasez-les à la fourchette.

Faites griller les graines de cumin dans une poêle sans matière grasse, jusqu'à ce qu'ils dorent légèrement, pour "réveiller" leur parfum.

Ajoutez tous les ingrédients (sauf les oeufs) aux pommes de terre, mélangez avec une fourchette.

Avec les mains, prélevez de petites quantités de pâte et formez des galettes. 

Faites chauffer une poêle avec un peu d'huile. Plongez les galettes une par une dans les oeufs battus puis faites les frire environ 3 minutes de chaque côté.

Servez chaud ou tiède (on peut les réchauffer légèrement à la poêle le lendemain).

 

Repost 0
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 14:00

Une recette au nom un peu étrange pour reprendre le fil de ce blog, qui avait semble-t-il besoin de vacances d'été! ^^

Le kimchi, vous connaissez sûrement si vous aimez la cuisine asiatique. C'est le plat coréen le plus populaire, composé de légumes (le plus souvent du chou chinois) fermenté avec plein de bonnes choses qui donnent une haleine fraîche : de l'ail, du piment, des oignons, du gingembre ainsi que du sucre, fruits mixés, radis... C'est assez fort et le goût est si particulier qu'il demande à être apprivoisé doucement, mais quand on apprend à l'apprécier c'est un bonheur!

Si vous voulez de bonnes recettes de kimchi, je vous conseille de visiter les blogs La table de Diogène est ronde (en français) ou Beyond kimchee (en anglais), on y apprend plein plein de choses sur la cuisine corénne!

 

kkaennip-kimchi.jpg

 

Ici, il s'agit d'une variante puisqu'on réalise une sorte de kimchi avec des feuilles de shiso (aussi appelé perilla). Je les ai découvertes par la cuisine japonaise, elles accompagnent très bien les boulettes de viande type tsukune par exemple, et sont excellentes en tempura. Le shiso a un goût assez surprenant au premier abord, plutôt fort, très vert, un peu comme la menthe. Si vous en trouvez en épicerie asiatique, n'hésitez pas à en prendre pour goûter, et si vous êtes aventureux, le tester le kimchi. 

C'est déroutant, c'est surprenant, c'est nouveau, et c'est bon (je rajouterais quand même un avertissement : palais frileux, s'abstenir!)!

A déguster en petites portions, en accompagnement d'un plat asiatique. Une petite feuille par ci par là, avec une bonne bouchée de riz, c'est comme ça que je le préfère.

 

Kkaennip kimchi

 

Il vous faut : 

un bouquet de feuilles de shiso

2 c. à café de piment coréen (gochugaru)

2 c. à café de nuoc-mam

1 c. à café de sauce soja

1 c. à café de miel

2 gousses d'ail pressées

1 c. à café de graines de sésame blond grillées 

 

kkaennip-kimchi2.jpg

 

Lavez les feuilles de shiso. Vous pouvez les blanchir ou les laisser crues, moi j'ai préféré les blanchir pour une texture plus douce et pour atténuer légèrement le goût très mentholé. 5 secondes à l'eau bouillante, pas plus, puis on les passe sous l'eau froide pour stopper la cuisson, et on les égoutte bien sur papier absorbant, une par une, en les dépliant soigneusement.

Mélangez tous les ingrédients de la marinade dans un bol. Dans un récipient hermétique, déposez un peu de cette marinade, puis recouvrez d'une feuille de shiso, puis une fine couche de marinade, une feuille de shiso, etc...jusqu'à épuisement des feuilles. Fermez, puis laissez reposer quelques heures à une journée au frigo. Consommez dans la semaine.

Repost 0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 16:47

Pfiouuu, ça fait un moment que j'ai pas posté ici moi! Sorry, c'est l'été, et je cuisine très peu, ou surtout très simple... J'ai bien quelques recettes en réserve, mais j'avoue que je préfère prendre le soleil durant mon temps libre que taper des articles sur mon PC...

 

udon1.jpg

 

Bref, cette recette-ci, il fallait à tout prix que je la partage! Si vous êtes allés au Japon ou même dans un bon resto de nouille à Paris, vous êtes forcément tombés amoureux des udon, ces nouilles de blé épaisses et chewy. On est forcément déçus quand on essaie des plats de udon à la maison, parce que les nouilles sèches que l'on peut trouver ici ne sont que des pâles copies de ces petites merveilles.

J'ai mis longtemps à m'y mettre, j'imaginais que c'était super compliqué, quil fallait une technique ancestrale quelconque pour les réussir, et finalement : pas du tout! J'ai réussi du premier coup, donc c'est forcément pas très difficile, hein. ;)

Par contre il faut avoir un peu de temps devant soi, et bien suivre les étapes. Les gestes sont importants. C'est pour ça que je vous conseille de regarder cette video avant de vous lancer, c'est cette recette que j'ai suivie à la lettre. Si vous avez un peu de mal avec l'anglais, je vais mettre des étapes ici de toute façon, mais vraiment il faut regarder la video, pour avoir les bon gestes.

Juste une précision : traditionnellement, le "pétrissage" de la pâte est effectué... avec les pieds! Dans la video, elle n'utilise qu'un rouleau à pâtisserie, mais franchement, je ne peux que vous conseiller de mettre un torchon propre sur le sol, vos plus belles chaussettes, un sac plastique étanche, et d'y aller gaiement avec vos petons. C'est beaucoup plus rigolo, et beaucoup plus efficace puisqu'on utilise le poids de son corps. 

 

udon2.jpg

 

Udon maison

 

Pour 3-4 portions

 

300g de farine de blé (T45, à ~9% de protéines)

15 g de sel

130 ml d'eau

fécule de mais ou de pomme de terre

 

Dissolvez le sel dans l'eau. Tamisez la farine dans un grand saladier, et mélangez un peu avec vos doigts. Ajoutez la moitié de l'eau en filet, mélangez rapidement en faisant des rotations du bout des doigts. Ajoutez le reste de l'eau petit à petit (la quantité nécessaire dépend de la farine, de la température de la pièce, etc etc, donc il faut ajuster. Pour moi la quantité indiquée était bonne). Rassemblez ensuite la pâte pour former une boule. A ce stade, elle doit être assez moche en fait, friable et pas lisse du tout. 

Mettez la pâte dans un grand sac congélation, et pliez-le à la moitié. Mettez le sac au sol, et utilisez vos pieds pour étaler la pâte en longueur, en partant du centre et en faisant de petits pas sur les côtés. Puis, roulez la pâte sur elle-même (comme un pain au chocolat), pour reformer un boudin plat, que vous allez étaler de la même façon. Recommencez cette opération 5-6 fois, jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse et aie la consistance "d'un lobe d'oreille". Si ça n'est pas assez, recommencez jusqu'à ce que ça soit bon. Pliez-la une dernière fois, et laissez-la reposer 10 minutes, pendant lesquelles elle va encore s'attendrir. Puis sortez-la du sac, étalez la avec votre paume, et ramenez les bords vers le centre (comme pour une brioche chinoise) pour former une boucle. Prenez garde à ne pas laisser d'air dans la pâte. Remettez-la dans le sac, fermé hermétiquement dans air, et laissez reposer 2h (pour une température extérieure d'environ 22°... En hiver, laissez bien 3 ou 4 h, et par plus de 30°, je ne sais pas ce qui vous a pris de faire des udon!).

 

udon3.jpg

 

Etalez de la fécule généreusement sur un plan de travail et sur la pâte. Appuyez au centre avec le rouleau à patisserie, et remontez vers le haut puis vers le bas en appuyant pour étaler la pâte en faisant des encoches successives (il faut vraiment regarder la video, si vous êtes perdus, là :p). Tournez la pâte à 90°, recommencez l'opération. Etalez-la ensuite normalement, jusqu'à l'épaisseur désirée (attention, les nouilles gonflent à la cuisson, ne voyez pas trop large!). Saupoudrez généreusement de fécule, et pliez la pâte en 3, en mettant de la fécule entre chaque couche pour éviter que les nouilles collent entre elles. Coupez ensuite des nouilles de taille équivalente, avec un bon couteau bien aiguisé. Séparez les bien une par une si elles se collent, rajoutez de la fécule si nécessaire. Déposez-les par paquets sur une planche.

Ensuite, l'idéal est de les faire cuire assez rapidement pour éviter qu'elles ne sèchent. J'en ai aussi congelé une partie, on verra bien ce que ça donne!

Portez une grande quantité d'eau à ébullition, plongez-y les nouilles et mélangez avec des baguettes pour éviter qu'elles se collent. Baissez le feu, couvrez, et laissez cuire 13 à 15 minutes. Pour vérifier la cuisson, prenez une nouille et plongez-la dans l'eau froide, et croquez : si le centre est translucide, c'est cuit.

Egouttez-les, puis rincez-les généreusement à l'eau froide pour enlever toute trace de fécule. Vos nouilles udon sont prêtes à être servies! 

udon4.jpg

La façon la plus simple (et l'une des meilleures je trouve) de savourer ces nouilles, c'est dans du bouillon chaud. J'ai utilisé du bouillon Mentsuyu à diluer, que l'on trouve en épicerie asiatique, mais vous pouvez utiliser l'une des nombreuses recettes pour bouillon à base de dashi que l'on trouve sur le web (composé normalement de dashi classique, fait à base d'algue kombu et de bonite séchée, de sauce soja, de mirin et de saké).

Ajoutez-y tous les éléments que vous souhaitez : viande, poisson, oeuf (dur, ou mollet, ou cru!), épinards, oignon vert, bok-choy, gingembre mariné, algues, sésame grillé, shichimi... Vous pouvez aussi mettre les accompagnements à côté, et tremper les nouilles dans le bouillon froid. 

Les udon simplement servies dans leur bouillon s'appellent kake udon. Si on y ajoute un tas de petits aliments, et qu'on verse le bouillon par dessus, ça devient des bukkake udon. Froides, ce sont des zaru udon. Avec une sauce au curry japonais : kare udon. Les kitsune udon sont servies avec une poche de tofu frit, et les tempura udon, avec de gros tempura de crevettes... On peut aussi les préparer sautées à la poêle, version yaki-udon. Une autre variante froide : les oroshi-udon, avec du daikon râpé assaisonné de sauce soja que l'on sert sur les nouilles froides.

Il y a de quoi faire, non?

 

Bref faites-vous plaisir, et n'oubliez pas de faire de grand "sluuuuurp" à la japonaise en les dévorant!

Repost 0
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 15:59

Photos4 0120

 

Chez moi, il pleut souvent. Mais quand il ne pleut pas, c'est le plus bel endroit du monde...

Photos4 0128

Photos4 0140Photos4 0143

Photos4 0117

Si vous allez en Bretagne cet été, n'hésitez pas à faire un tour du côté de la Côte des légendes, tout au nord de Brest, c'est un coin magnifique!

L'idéal pour découvrir la région, c'est de louer des vélos et de se balader au milieu des champs, en se laissant porter...

Photos4 0175

Photos4 0181

Photos4 0159

Photos4 0135

Photos4 0147

Et voilà une recette toute simple et toute fraiche pour un apéro au soleil...

 

Petits chèvres marinés

 

chevres-marines.jpg

 

Il vous faut :

 

des palets de chèvre frais

du basilic et du thym citron frais

du piment frais (antillais, pas trop fort)

un citron bio

du poivre de Sichuan

de l'huile d'olive

 

Zestez le citron, ciselez le basilic et le thym et découpez le piment en très petits dés. Mélangez le tout avec de l'huile d'olive et poivrez. Mettez les palets de chèvres à mariner dans ce mélange au moins 1h.

Servez avec du pain frais!

 

chevres-marines2.jpg

Repost 0
Published by Pich - dans Apéritif
commenter cet article
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 12:19

Chose promise, chose due : mon carnet de recettes japonaises, Umai!, dont je vous parlais d'autre jour, est maintenant disponible dans ma boutique en ligne!

 

boutique.jpg

Il m'en reste très peu, donc ne trainez pas s'il vous intéresse! ^^

 

b

 

(et je reviens très bientôt avec plein de nouvelles recettes qui attendent d'êtres publiées! ;) )

Repost 0
Published by Pich
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 18:26

Si mes posts se sont faits plus rares ces derniers temps, c'était pour un petit projet que je préparais depuis un moment : le voilà maintenant imprimé! 

 

a.jpg

"Umai !" : c’est ce qu’un japonais s’exlame quand il trouve un plat délicieux, comme on pourrait dire "miam trop bon!", et c'est ce petit carnet de recettes japonaises de 40 pages en couleurs, avec 15 recettes sucrées, salées et sucrées-salées! Il a été réalisé entièrement par mes soins, de la réalisation des recettes (pour la plupart inédites) aux photos, ainsi que les p'tites illustrations. J'ai aussi ajouté un lexique, pour expliquer un peu les ingrédients et recettes de bases (mirin? dashi? gohan?), ainsi qu'une double-page "carnet de voyage", qui regroupe les coups de coeurs culinaires lors de mon voyage nippon. 

Et évidemment, point de sushi ou de yakitori ici, j'ai essayé de donner un petit aperçu de la richesse de la cuisine japonaise, comme je le fais régulièrement sur ce blog. Autrement dit, ce sont des plats que l'on peut trouver au Japon, et non pas à la carte plutôt limitée des sushis-bars qui se reproduisent de plus en plus en France.

 

robertlonigiri.jpg

Ca n'est pas un livre de cuisine édité, attention! C'est totalement amateur et à mon initiative, j'avais vraiment envie de réaliser un joli carnet regroupant mes 3 passions : la cuisine, la photo et l'illustration. C'était du travail mais je me suis bien amusée à le faire, et j'espère qu'il vous plaira!

 

b.jpg

d.jpg

e.jpg

Il sera en vente (10 €) à la Japan expo/Comic con, du 4 au 7 juillet à Paris-Nord Villepinte, sur mon stand Draw'In'Girl (emplacement CI34), et je ferai une vente par correspondance ensuite!

 

Et pour vous donner un petit aperçu de ce que vous pourrez y trouver, voici une des recettes sucrée : l'anko! L'anko, c'est la célèbre pâte de haricots rouges (azuki) japonaise. Des azukis, du sucre, et on obtient une délicieuse pâte qui rappelle un peu la crème de marron. 

On peut l'utiliser pour fourrer des dorayaki par exemple (recettes dans le carnet!), ou simplement des crêpes, des muffins au thé matcha, des mochi... Ou on peut la finir à la petite cuillère, parce que c'est irrésistible comme ça!

 

Anko

 

anko.jpg

 

250g d’azuki

200g de sucre

1 pincée de sel

 

Lavez les haricots, mettez-les dans une casserole, et recouvrez d’eau. Portez à ébullition, laissez bouillir 5 minutes, et égouttez. Recommencez l’opération, égouttez encore. Cette fois, mettez-les dans la casserole avec 700 ml d’eau, couvrez, et faites mijoter 30 minutes. Rajoutez de l’eau en cours de cuisson si elle vient à manquer. Pour vérifier s’ils sont cuits, prenez-en un : il doit s’écraser facilement entre les doigts. Sinon, laissez cuire plus longtemps.

Egouttez, puis remettez-les dans la casserole dans eau. Ajoutez le sucre, le sel, et faites mijoter une quinzaine de minutes en remuant.

 

Si vous préférez la pâte fine, sans morceaux, vous pouvez la mixer, mais perso je préfère cette astuce : mixez-en juste la moitié, ça vous donnera une pâte homogène, avec des morceaux ici et là!

 

▼▼▼

 

Oh, et vous pouvez tenter de gagner Umai sur la page facebook de mon stand Japan Expo, c'est ici!

concours-gourmand.jpg

Repost 0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 18:07

varsovie 0041

 

Il y a quelques jours, j'ai été passer un petit week-end dans la ville de Varsovie, Warszawa en polonais. Une superbe découverte! 

Et comme j'ai mitraillé comme une folle, je me permets de vous inonder un peu de photos, en interlude entre deux recettes! Ca n'est pas totalement hors sujet sur ce blog puisqu'on a goûté à plein plein de choses, et j'ai quelques bonnes adresses à partager ;)

 

varsovie 0038

varsovie 0064

varsovie 0039

 

Le plus bel endroit de Varsovie, c'est évidemment la vieille ville, Stare Miasto. Construite au XIIIè siècle et entourée de remparts, elle a été détruite à 90% pendant la 2nde guerre mondiale, et reconstruite entièrement de façon spectaculaire. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. C'est un endroit super agréable, très animé, autant pendant la journée qu'en soirée : bars, restaurants, musiciens de rue... On ne se lasse pas de se balader sur ses rues pavées, les yeux toujours en l'air pour contempler l'architecture, les enseignes médiévales et autres gargouilles. 

Elle se visite assez rapidement si l'on est pressé, mais ce serait dommage de ne pas prendre le temps de flâner, de se poser à une terrasse de café!

varsovie 0167

varsovie 0632

varsovie 0185

varsovie 0169

varsovie 0175

varsovie 0178

varsovie 0184

 

 

A partir de la place Zambkowy, ou se trouve le Chateau Royal, on peut longer la Voie Royale, une très belle allée bordée de cafés et restaurants, mais aussi de nombreux monuments historiques et statues : le centre de Varsovie est un véritable musée en plein air, à croire que chaque pierre a sa période d'Histoire.

varsovie 0416

varsovie 0138

varsovie 0096

varsovie 0100

varsovie 0103

 

Et sinon, qu'est-ce qu'on mange là-bas? Et bien la spécialité la plus connue, ce sont les pierogi! J'avais déjà testé une recette ici, mais il va falloir que j'en refasse, parce que maintenant je sais exactement quel tête ça doit avoir! Et avec tout ce qu'on a goûté comme pierogi différents, je suis devenue experte, croyez-moi ;)

varsovie 0069

Si vous ne connaissez pas, il s'agit de raviolis, cuits à l'eau et farcis traditionnellement à la pomme de terre et au cottage cheese : cette version basique s'appelle "ruskie". Le fromage utilisé est traduits par "cottage cheese" sur les cartes, mais il a un goût plus relevé que notre fromage frais et une texture un peu sèche, ça me fait un peu penser à de la feta! Ils peuvent être servis avec du bacon, du beurre fondu, ou encore poêlés. Mais il existe des tas de variantes! Aux épinards, à la viande, au kasha (sarrasin grillé), à la betterave... et même en version sucrée! Cassis et gottage cheese, pommes et cannelle...

varsovie 0530

varsovie 0529

varsovie-0080.jpg

Une adresse connue pour en déguster, c'est la chaine de restaurants Zapiecek, que l'on retrouve un peu partout dans la ville (que dis-je, à chaque coin de rue!). Ils sont bons, mais franchement, les meilleurs que l'on ai mangé, c'était dans un resto en bas de notre chambre d'hôtel : ils étaient à se damner! C'est une petite rue perpendiculaire à la Voie Royale, juste après le Château royal : 

 

Pierogi Nalesniki

ul. Bednarska 28/30

 

Juste à côté, il y a un bar super sympa où l'on a bu une vodka-jus de pomme Zubrowka, un grand classique polonais! 1/3 de vodka Zubrowka+2/3  de jus de pomme : la meilleure façon de déguster cette vodka, d'après ce qu'on nous a dit!

 

A suivre... ^_^

 

Repost 0
Published by Pich - dans Voyage
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 13:22

Une jolie quiche colorée, inspirée par celles que j'ai aperçues sur le blog de Garance, et par une jolie botte de radis bio toute colorée!

 

quiche-bettes-radis.jpg

 

Quiche rustique aux bettes, radis et chèvre

 

Pour la pâte :

 

200g de farine d'épautre complète

50g de flocons d'avoine

graines de lin et de sésame noir

une pincée de sel

4 c. à soupe d'huile d'olive

10 à 15 c. à soupe d'eau

 

Pour la garniture : 

 

2 oeufs

10 cl de crème de soja

quelques radis

quelques feuilles de bettes (ou épinards)

fromage de chèvre émietté

sel, poivre

 

radis.jpg

 

Préparez la pâte en mélangeant la farine, les flocons, les graines et le sel. Ajoutez l'huile d'olive puis une partie de l'eau, mélangez, et formez rapidement une boule avec les mains en rajoutant de l'eau si nécessaire.

Laissez reposer une petite demi-heure.

 

Lavez les radis et les feuilles de bettes. Coupez les radis en fines rondelles, et les feuilles en gros morceaux. Faites revenir les feuilles dans une poêle avec un peu d'huile d'olive quelques minutes. Salez et poivrez.

Dans un bol, mélangez à la fourchette les oeufs et la crème, sans trop battre. Salez et poivrez légèrement.

Etalez la pâte et déposez-là sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Déposez dessus les feuilles de bettes, les rondelles de radis, le chèvre émietté. Ramenez les bords de la pâte vers l'intérieur, puis recouvrez du mélange aux oeufs. Enfournez à four préchauffé pour 25 minutes. Servez chaud ou froid!

 

quiche-bettes-radis2.jpg

Repost 0