Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

 hello.jpg

Mes ptits carnets de cuisine, tout simplement...Parcourez, salivez, et prenez ce qui vous fait plaisir!

Recherche

Suivez-moi :

 

  fb

...sur Facebook

 

hellocoton

... sur Hellocoton

 

pinterest.jpg

...sur Pinterest

 insta.jpg

...sur Instagram

 

 

blogillustration.jpg

Annuaires culinaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 17:17

C'est peut-être la première recette indienne de ce blog, il était temps! J'avoue que si je cuisine beaucoup asiatique, la cuisine indienne ne m'a jamais beaucoup attirée. Sûrement parce que je ne suis pas fan de curry, mais heureusement la cuisine indienne est loin de se limiter à ça! 

D'après ce que j'ai pu lire (mais je ne suis pas experte!), le pulao serait la même chose que le pilaf : un mode de cuisson du riz dans du bouillon, après avoir été revenu avec de l'huile et des oignons, et souvent agrémenté de légumes. "Yakhni" fait référence au bouillon de viande. Il peut se préparer avec du mouton, mais c'est plus simple et économique avec du poulet. En tout cas, quand j'ai vu la liste des ingrédients sur le blog A spicy perspective, j'ai tout de suite craqué, et je suis sûre que vous ferez de même : plein d'épices, des fruits secs... Vous allez voir, ça met l'eau à la bouche rien que de le lire. Et le résultat est à la hauteur, c'est vraiment un délice! Ne soyez pas effrayés par le nombre d'ingrédients, vous en avez probablement la plupart dans vos placards, et la recette est super simple.

 

yakhni-pulao2-copie-1.jpg

 

Yakhni Pulao

 

Pour 4 personnes

 

500g de poulet (ou de mouton), coupé en dés taille bouchée

200g de riz basmati

300 ml de bouillon de poulet (maison c'est mieux, j'en ai toujours au congèl, sinon choisissez-en un bon, évitez les cubes déshydratés)

4 capsules de cardamome

10 grains de poivre entiers

1 bâton de cannelle

1 feuille de laurier

1 étoile de badiane

1 pincée de safran

2 c. à soupe de gingembre frais râpé

2 gousses d'ail pressées

1 oignon finement émincé

5 c. à soupe de raisins blonds

5 c. à soupe d'abricots secs coupés en petits dés

3 c. à soupe d'amandes

3 c. à soupe de noix de cajou

 

Dans une grande poêle ou casserole, faites chauffer 2 c. à soupe d'huile neutre à feu moyen. Ajoutez les épices. Quand cela commence à sentir bon, ajoutez les oignons émincés. Faites revenir 2-3 minutes, puis ajoutez le gingembre et l'ail, et faites revenir encore 2 minutes. Ajoutez le poulet, salez, et faites cuire quelques minutes. 

Ajoutez ensuite le riz, et mélangez bien pour l'imprégner de matière grasse. Ajoutez le bouillon, et portez à ébullition. Quand ça bout, ajoutez les raisins blonds sur le dessus, couvrez, et réduisez à feu doux.

Faites cuire à couvert pendant 15 minutes. Hors du feu, ajoutez les abricots secs, les amandes et les noix de cajou, et couvrez à nouveau. Laissez reposer 5 minutes.

Servez avec de la coriandre ciselée.

 

yakhni-pulao.jpg

▼▼▼

 

Je suis partie visiter Varsovie ce week-end, j'ai plein plein de choses appétissantes à vous faire découvrir si la cuisine polonaise et de l'Est en général vous intéresse! Le temps de trier toutes mes photos, et je vous raconte tout ça ;)

 

 

Repost 0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 17:14

Le cobbler, c'est un dessert que j'ai découvert en me promenant sur des blogs anglo-saxons, mais que je n'avais pas encore testé, parce qu'avec les conversions cup/grammes, je me plante toujours. Non, rigolez pas, j'en ai loupé des desserts comme ça! C'est pas drôle!

Bref. Quand j'ai vu la recette chez Beau à la louche, je me suis lancée le lendemain ! C'est super simple, super rapide : c'est le principe du crumble, mais avec une pâte à scones. C'est volontiers très liquide, plein de jus, peu présentable, et c'est ça qui est chouette! 

 

cobbler-fruits-rouges2.jpg

 

A décliner avec tous vos fruits préférés : pour moi c'était framboises et cassis! J'aimerais bien tester rhubarbe/fraise, et puis pêche/myrtille, et pourquoi pas banane/chocolat...

 

Cobbler aux fruits rouges

 

Pour 4 personnes

 

700g de fruits rouges

3 c. à soupe de sucre (environ, ajustez à votre goût)

 

175g de farine

40g de beurre doux en petits morceaux (froid)

une pincée de sel

1/2 sachet de levure chimique

1 c. à soupe de sucre

60 ml de lait fermenté (ou du lait+jus de citron, l'important est que ça favorise la levée)

30 ml de lait

 

cobbler-fruits-rouges3.jpg

 

Préparez la pâte à scones  :mélangez la farine, la levure, le sel, le sucre et le beurre du bout des doigts comme pour un crumble. Faites tiédir le lait, et versez-le sur la pâte en mélangeant. On obtient une pâte assez épaisse. 

Déposez les fruits rouges au fond d'un plat, ou de plusieurs plats individuels, saupoudrez de sucre, et déposez des bouts de pâtes dessus en laissant des espaces vides (si vous êtes 6, faites 6 petits tas par exemple!).

Faites cuire à four préchauffé pour 30 minutes à 180°C : le dessus doit être bien doré.

Servez tiède (ou réchauffé si vous le faites à l'avance), avec une boule de glace pour les plus gourmands ;)

 

cobbler-fruits-rouges.jpg

 

▼▼▼

 

Sinon, merci beaucoup à la rédac du magazine Prima pour avoir choisi mon blog comme coup de coeur ce mois-ci, ça me fait vraiment plaisir! ^_^

 

296068_594837533884159_2001435586_n.jpg

(avec une mini-moi cuisineuz et dessineuz qui s'est incrustée sur la photo!)

 

Et vous pouvez aussi retrouver ma recette de confiture fraise-tomate à la vanille dans le dernier Yummy Magazine, à télécharger ici! 

 

Repost 0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 21:32

La saison des artichauts commence (ce qui n'est toujours pas le cas du printemps, malheureusement)! C'est un légume que j'ai toujours beaucoup aimé simplement bouilli, avec une petite sauce et du bon pain... Mais on peut quand même y ajouter deux-trois petites choses, non?

J'ai utilisé du thym citron que j'ai planté dans le jardin, et c'est officiel, je suis accro à cette herbe, ça sent tellement bon! 

J'ai fait une petite crème au citron pour accompagner, mais l'artichaut est déjà très parfumé cuit ainsi :)

 

artichaut-thym-citron2.jpg

 

Artichauts au thym et au citron

 

Pour 2 artichauts : 

 

quelques brins de thym citron frais

citron

sel, poivre de sichuan

3 gousses d'ail

un verre de vin blanc

 

Lavez les artichauts, coupez les pieds et enlevez les feuilles extérieures. Coupez toute la partie supérieure, et coupez aux ciseaux les extrémités des feuilles. Frottez-les avec du citron pour éviter qu'ils s'oxydent.

Mettez-les dans une cocotte avec tous les ingrédients, recouvrez d'eau. Portez à ébullition, couvrez, et laissez cuire 30 minutes.

artichaut-thym-citron.jpg

Sauce crémeuse au citron 

 

10g de beurre ou huile d'olive

10cl de crème (semi-épaisse allégée pour moi) (vous pouvez même mettre du yaourt si vous voulez)

1/2 citron, zeste et jus

1 petite branche de thym citron

sel, poivre de Sichuan

 

Faites fondre le beurre dans une casserole. Ajoutez-y le zeste du citron et le thym. Ajoutez le jus, et laissez chauffer doucement 2 minutes. Hors du feu, ajoutez la crème, et mélangez. C'est prêt!

 

 

Oh, et j'avais oublier de vous montrer le joli colis que j'avais reçu de la part d'Emilie, du blog Cuisine Pâtisserie Chocolat &co, suite à son concours sur la cuisine asiatique!

 

concours.jpg

Des petites confitures déliceuses, des cercles à pâtisserie, des sucres pétillants parfumés... et surtout un magnifique livre "Gingembre et citronnelle"! Alors là, je ne peux que le conseiller : non seulement il est sublime, c'est vraiment un "beau livre", avec des photos superbes, mais il est très documenté, plein de recettes de tous les pays d'Asie... Une vraie découverte! Merci encore Emilie!

Repost 0
Published by Pich - dans Légumes
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 19:28

Si vous n'êtes pas familier des légumes asiatiques, vous n'avez rien compris au titre et c'est bien normal! Si vous avez l'habitude de ma lubie du Japon, vous saurez peut-être que : le bok-choy est une variété de chou chinois plutôt petit, avec des feuilles bien vertes, très facile à utiliser comme des épinards ou des blettes; le daikon est un long radis blanc, aussi appelé chez nous "radis d'hiver", de la forme d'une très grosse carotte; et le shiitake est tout simplement un champignon très utilisé dans la cuisine japonaise, qui se trouve la plupart du temps sous forme séchée, à réhydrater.

Tout ça pour une petite poêlée très rapide qui change et permet de varier les légumes!

 

poelee-bokchoy-daikon2.jpg

 

Petite poêlée de bok-choy, daikon et shiitake

 

Pour 2 personnes

 

1 bok choy

10cm de daikon environ

6 shiitake séchés (réhydratés 1 h dans de l'eau tiède)

Gingembre

Ail

50cl de bouillon de légumes

2 c. à soupe de sauce ponzu (à défaut, un mélange sauce soja-mirin)

 

bok-choy-shiitake.gif

 

Epluchez le daikon, coupez le en rondelles assez fines puis en 4. Emincez les shiitake, et coupez grossièrement le bok-choy.

Faites sauter le gingembre et l'ail dans une poêle avec un peu d'huile neutre. Ajoutez le daikon à feu vif, puis les blancs des bok-choy. Quand ça commence à dorer, ajoutez le bouillon et les verts, et laissez mijoter quelques minutes. Quand le bouillon est évaporé, ajoutez la sauce ponzu, mélangez et coupez le feu.

Servir avec un onsen tamago (la recette sur mon blog Mochi-mochi ici) ou un oeuf poché, et du riz ou des nouilles asiatiques.

 

poelée bokchoy daikon

 

 

 

Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 11:21

Le soleil est enfin arrivé jusque chez moi! Il en a mis du temps, mais mes prières ont été exaucées, on peut enfin profiter de la terrasse, manger au soleil et s'occuper du jardin...  Et mettre du printemps dans l'assiette! 

J'avais envie de vert, vert, vert... Et c'était aussi l'occasion de goûter mes petites graines germées maison qui poussent depuis 10 jours dans leur germoir... Ce sont des graines germées de poireaux, mes préférées de loin : aucune amertume, mais un petit goût piquant super agréable. Je n'en trouvais plus depuis longtemps dans mon magasin bio, je suis ravie d'avoir pu en faire germer moi-même!

 

soba-green.jpg

 

Vous pouvez utiliser des soba classiques, mais celles au thé vert apporte un petit goût tellement délicieux!

Si vous n'avez pas de sauce ponzu, vous pouvez faire une petite vinaigrette avec du vinaigre de riz, de la sauce soja sucrée et du citron vert (déjà testée et approuvée).

 

Salade de soba toute verte

 

Pour 2 personnes

 

100g de soba "matcha" (au thé vert)

2 tiges d'oignon nouveau

1 petit avocat (+jus de citron)

une petite poignée d'edamame (surgelés pour moi), ou des fèves

graines germées de poireaux à volonté

sauce ponzu

graines de sésame

 

soba-green3.jpg

 

Coupez l'avocat en morceaux, arrosez-le de citron immédiatement. Ciselez les tiges d'oignon nouveau en biseau. Faites cuire les edamame 2 min à l'eau bouillante, égouttez et passez les tout de suite sous l'eau froide.

Faites cuire les soba 6 min à l'eau bouillante (pas plus, attention!), et rincez les également abondamment à l'eau froide (c'est important pour le goût, les soba non-rincées sont moins bonnes). 

Mélangez tous les ingrédients, arrosez de sauce ponzu, parsemez de sésame et régalez-vous de verdure ;)

 

soba-green2.jpg

Repost 0
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 20:14

Un petit accompagnement simple, qui fera peut-être (re)découvrir le chou-fleur à certains!

Vous commencez à connaître ma doctrine : n'importe quel légume devient merveilleux et révèle toute sa saveur quand il est cuit au four avec un peu d'huile d'olive et un bon assaisonnement, juste le temps de dorer, de griller légèrement, mais en gardant tout son croquant. Je suis moins conquise que par le chou de Bruxelles, mais c'est quand même une très bonne façon de préparer ce légume!

 

chou-fleur-roti2.jpg

 

Chou-fleur rôti aux épices

 

pour 2 personnes : 

 

1/4 de chou-fleur

1 oignon

un filet d'huile d'olive

fleur de sel, poivre du moulin

des épices à volonté : ici curcuma, muscade et cumin

 

Préchauffez le four à 180°C. Détaillez le chou-fleur en fleurettes, coupez l'oignon en lamelles grossières. Dans un saladier, mélangez-les avec un filet d'huile d'olive, de la fleur de sel, du poivre et les épices (avec les mains, pour bien enrober les légumes). Déposez sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, étalez bien sur une seule couche, et enfournez pour environ 20 minutes, jusqu'à ce que ça soit bien doré.

Servez en accompagnement d'une viande rouge ou d'un poisson par exemple, ou plus original, sur une pizza avec de la mozzarella et du basilic!

Vous pouvez aussi ajouter quelques pommes de terres taillées en dés pour un plat plus consistant.

chou-fleur-roti.jpg

Repost 0
Published by Pich - dans Légumes
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 20:28

Vous allez vous dire que je ne parle que de Topchef (je jure que je ne suis pas sponsorisée par l'émission), mais la semaine dernière je-ne-sais-plus-quel-candidat avait réalisé un cabillaud poché au lait de coco et combava... J'ai tout de suite tendu l'oreille et noté l'idée. Ensuite je ne sais plus, mon esprit a dû décrocher un peu de l'émission, car je n'ai vu ni la réalisation de la recette ni le résultat final... J'ai donc réalisé ce plat selon mon idée, une recette toute simple, rapide et douce douce douce...!

La cuisson dans le lait de coco donne un poisson qui fond dans la bouche, et la saveur si particulière et fraîche du combava suffit à parfumer l'ensemble, pas besoin de rajouter d'autres parfums.

 

cabillaud-combava-coco2.jpg

 

On trouve du combava franchement partout maintenant et même dans les supermarchés. Si vous n'en avez pas, essayez avec du citron vert et de la citronnelle, ça n'aura pas du tout le même goût mais ça doit être très bon aussi.

Oh et le combava se conserve très bien congelé : j'en ai toujours au congélateur, et il suffit de le sortir pour râper la quantité désirée quand vous en avez besoin (une toute petite quantité suffit, c'est très parfumé).

 

Cabillaud poché au lait de coco et combava

 

Pour 2 personnes

 

2 portions de dos de cabillaud

200 ml de lait de coco

2 grosses pincées de zeste de combava râpé

sel, poivre

facultatif : cacahuètes concassées

 

cabillaud-combava-coco.jpg

 

Faites chauffer le lait de coco avec le combava râpé et un peu de sel et de poivre. Portez à ébullition, plongez-y le poisson, et baissez le feu au minimum. Faites cuire doucement pendant 10 minutes. 

Sortez ensuite le cabillaud, déposez sur les assiettes et réservez. Faites bouillir le lait de coco 1 à 2 min pour qu'il épaississe, et nappez les dos de cabillaud avec cette crème. Saupoudrez de cacahuètes concassées si vous en avez.

Servez avec du riz (et du bok-choy pour moi, ou un autre légume vert, des épinards par exemple).

 

Repost 0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 11:49

houmous-avocat4.jpg

 

Ou comment un apéro peut facilement devenir plus "santé" grâve à quelques ingrédients bien placés!

L'avocat fait merveille dans le houmous : il apporte une jolie couleur, certes, mais aussi un léger goût frais et doux, et surtout une super onctuosité! Résultat : on y met très peu d'huile.

Par contre, il vaut mieux prévoir de le finir dans la journée, car comme toutes les préparations à base d'avocat, il se conserve mal.

houmous-avocat2.jpg

 

Houmous à l'avocat

 

1 (gros) avocat

1/2 citron vert (jus)

200g de pois chiches en boîte

1 c. à soupe de tahin

1 gousse d'ail pressée

huile d'olive

sel, poivre

 

houmous-avocat1.jpg

 

Mettez tous les ingrédients dans le bol du mixeur (dont 2 c. à soupe d'huile d'olive) et mixez finement. Rajoutez ensuite de l'huile d'olive jusqu'à la consistance désirée (je préfère un peu épais donc je n'en mets pas beaucoup). Vous pouvez aussi rajouter du citron vert ou du tahin, au goût. Salez et poivrez très légèrement.

 

Pour les crakers aux graines, rien de plus simple : vous prenez n'importe quelle recette de pâte à tarte "santé" que l'on peut trouver sur ce blog : iciici ou encore ici et ici! Choisissez votre farine (complète, épautre, petit épautre, etc etc), ajoutez les flocons ou du son d'avoine, de l'huile d'olive, de l'eau et une boonne quantité de graines : lin (mes préférées, j'en raffole), pavot, sésame, courge... Laissez reposer la pâte une petite demi-heure avant de l'étaler très finement. Déposez la sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé, prédécoupez des losanges ou carrés en faisant une grille avec un couteau (sans trop insister, il suffit de faire des entailles et ça se cassera tout seul après cuisson). Enfournez pour 20-30 minutes à four préchauffé à 200°C en surveillant (quand c'est bien doré c'est bon!).

houmous-avocat3.jpg
Repost 0
Published by Pich - dans Tartinades
commenter cet article
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 20:09

En fait ils étaient plutôt gros, ces radis, mais je fais comme dans Topchef et je qualifie tout de "petit"! ;)

(oui on est fan ou on l'est pas, hein) (allez Florent!)

Ca change des radis au sel/beurre, et ça part très vite à l'apéro (testé et approuvé!)! Comme ils se conservent quelques jours dans leur marinade, on peut aussi s'en servir comme "tsukemono", ces petits légumes marinés qui accompagnent chaque repas japonais digne de ce nom (idéal dans une boîte à bento par exemple).

 

radis-marines.jpg


La recette provient du blog Torchons et Serviettes!

 

Radis marinés

 

1 botte de radis

4 c. à soupe de sauce soja

2 c. à soupe de sucre

3 c. à soupe de vinaigre de riz (le même que pour les sushi - sinon du vinaigre blanc fera l'affaire)

1 c. à soupe d'huile neutre

2 c. à soupe d'eau

un peu de purée de piment (à votre goût!)

2 cm de racine de gingembre râpée

1 c. à soupe de graines de sésame blond

 

radis-marines2.jpg

 

Lavez les radis et coupez les extrémités. 

Ecrasez les avec le plat de la lame d'un couteau (sprountch!), pour permettre à la marinade de bien les imprégner (pas la peine de les écrabouiller hein, de petites fissures suffisent).

Mélangez tous les ingrédients de la marinade, et mettez la avec les radis dans une boîte hermétique, puis mettez au frigo pour au moins 1h (ou beaucoup plus évidemment).

 

Repost 0
Published by Pich - dans Apéritif
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 18:53

Hop, pour montrer que je ne cuisine pas que asiatique, allons voir un peu du côté de la Pologne, et de ses célèbres pierogi!

D'ailleurs j'ai créé une catégorie "Cuisine du monde" dans le menu à gauche, pour mettre un peu toutes les spécialités étrangères que je teste :)

 

Ces raviolis traditionnels ont généralement une farce à la pomme de terre et au fromage blanc polonais. Je n'ai aucune idée de l'aspect de ce fromage, et je n'avais pas de fromage blanc normal, alors je suis partie sur du cream cheese (comment ça c'est de la gourmandise?), et puis j'ai ajouté quelques petites choses, comme de la ciboulette, un restant de lardons et un peu de mimolette (oui bon d'accord, c'est de la gourmandise!).

Bon, qu'on soit clair : c'est HYPER bon. A faire des "mmmh" à chaque bouchée.

Et comme si ça n'était pas assez gourmand comme ça, je ne me suis pas contentée de la version cuite à l'eau, j'ai opté pour la version poêlée au beurre, pour ajouter du croquant ;)

 

pierogis.jpg

 

Pierogi

 

Pour la pâte : 

350g de farine

1 oeuf

125 ml d'eau

une noisette de beurre

sel

 

Pour la farce : 

300g de pommes de terre

3 c. à soupe bombées de Philadelphia (ou autre fromage frais)

1 oignon

2 c. à soupe de lardons

30g de mimolette

ciboulette ciselée

sel

 

pierogis2.jpg

 

Préparez d'abord la farce : cuisez les pommes de terre comme à votre habitude, puis écrasez-les au presse-purée ou à la fourchette (c'est bon aussi s'il reste des petits morceaux).

Faites revenir les lardons dans une pôele sans matière grasse jusqu'à ce qu'ils soient croustillants, puis épongez les sur papier absorbant. Réservez.

Essuyez la poêle, puis faites revenir l'oignon émincé dans un peu d'huile, jusqu'à ce qu'il soit bien fondant et un peu doré. Coupez la mimolette en petits dés.

Mélangez tous les ingrédients aux pommes de terre à l'aide d'une fourchette, puis réservez.

 

Préparez la pâte.

Versez la farine dans un grand récipient, puis ajoutez 100 ml d'eau, le sel, l'oeuf et le beurre. Mélangez, ajoutez le reste de l'eau progressivement jusqu'à former une boule bien souple et homogène.

Etalez ensuite la pâte (divisez-la en 2 ou en 3 pour que ce soit plus facile), assez finement. Puis à l'aide d'un emporte-pièce ou cercle à pâtisserie (ou même un verre!), découpez des ronds de pâte.

Déposez une petite cuillérée de farce au centre de chaque, puis refermez-les, en humidifiant le tour avec un peu d'eau pour que la pâte colle bien. Faites des petites "décorations" en pincant les bords, ou avec les dents d'une fourchettes, ou ne faites rien du tout si vous ne voulez pas vous embêter! L'important c'est que les bords soient bien soudés, donc n'hésitez pas à bien appuyer.

Laissez les sécher ensuite une quinzaine de minutes, mais bon le temps de tout faire, les premiers avaient déjà bien séché chez moi :p

Portez une casserole d'eau salée à ébullition, et faites les cuire (10 par 10 pour moi) en les plongeant dedans quelques minutes : il doivent remonter à la surface, laissez les ensuite encore 2 petites minutes, et sortez les avec une écumoire.

A ce stade, vous pouvez les dégustez tel quels, avec un peu de crème fraiche et des oignons caramélisés...

...ou les congeler, vous n'aurez plus qu'à les réchauffer pour un repas rapide...

... ou les poêler dans une poêle bien chaude avec un peu de beurre jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés!

Dégustez bien chaud!

 

 

Repost 0