Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

 hello.jpg

Mes ptits carnets de cuisine, tout simplement...Parcourez, salivez, et prenez ce qui vous fait plaisir!

Recherche

Suivez-moi :

 

  fb

...sur Facebook

 

hellocoton

... sur Hellocoton

 

pinterest.jpg

...sur Pinterest

 insta.jpg

...sur Instagram

 

 

blogillustration.jpg

Annuaires culinaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 11:01
Allez, je continue avec mes Saint Jacques. Comme pour réaliser le carpaccio, j'avais acheté un paquet de St Jacques Picard, il m'en restait quelques unes, et je n'allais pas m'arrêter en si bon chemin.

Je suis tombée justement par hasard (si si, je cherchais plutôt des infos sur le foie gras) sur cet excellent article de Caroline sur les Saint Jacques. D'ailleurs, je vous invite fortement à découvrir son site si vous ne le connaissez pas, c'est une mine de petits trésors! On apprend vraiment des tas de choses.
Ici donc, elle nous parle de son amour pour les Saint Jacques, et de la meilleure façon de les déguster pour elle. Et je dois bien avouer : elle a raison. Cette façon de les cuire est proprement délicieuse.
Bien que je vous conseille fortement de lire sa recette, très bien expliquée et illustrée, je vous racapitule rapidement la marche à suivre, et les ptits trucs que j'ai changé.



Saint Jacques poêlées en éventail

Décongeler les Saint Jacques si vous les achetez surgelées (Picard, je le répète), comme décrit ici.
Les couper en 4 lamelles, sans aller jusqu'au bout pour qu'elles restent attachées. Les écarter, puis les "renverser" sur le côté (dur à expliquer mais facile à faire, les photos sont plus parlantes qu'un long discours, je crois). Puis les piquer avec un pic en bois dans le sens de la longueur.



Ensuite, assaisonner à votre goût. Caroline préconise du "magic mushrooms", je n'en avais pas. Je voulais utiliser un super mélange d'épices que j'ai dans mes placards, mais comme une imbécile j'ai tout mis dans la poêle sans assaisoner! Donc je n'au eu le temps que d'attraper en catastrophe la fleur de sel et le poivre de Sechuan (au moulin), en de saudoudrer vivement avant que tout crame. ^^'
Finalement c'était très bon : fleur de sel et poivre de Sechuan donc (son goût ressort particulièrement bien dans cette recette, d'ailleurs).

Ensuite, faire chauffer une poêle, et quand elle est bien chaude, mettre une noix de beurre (demi-sel!) et baisser le feu (beaucoup). Mettre les Saint-Jacques dans la poêle, et laisser dorer environ 30 secondes de chaque côté (ça n'est qu'une estimation, en fait il faut juste regarder si elles sont dorées), les retourner, attendre que ça dore de l'autre côté, et retirer du feu très vite! C'est près!



Ainsi on a en bouche une association superbe : le dessus doré en cuit, et l'intérieur (très fin puiqu'on a des lamelles), encore cru. Le mi-cuit parfait.
Je crois que c'est encore meilleur que le carpaccio! En tout cas il n'y en avait pas assez, j'ai super hâte d'en refaire!

Partager cet article

Published by Pich - dans Entrées
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 13:04
Formidable. Merveilleux. Incroyable.

Moi qui n'aimais pas les St Jacques. Enfin, quand j'étais petite, j'aimais beaucoup ça, dans les "coquilles St Jacques", avec plein de sauce et du pain beurre. Et depuis ce restaurant avec mes parents où il ne servaient QUE des St Jacques, je croyais être dégoûtée à jamais. Non, vraiment, ça a été un traumatisme culinaire intense pour moi, je n'ai plus jamais apprécié une St Jacques depuis.
Jusqu'au carpaccio.

En fait, ce qui me déplaisait au plus au point dans ces petites choses, c'est principalement leur texture quand elles sont cuites : c'est cahoutchouteux, c'est fibreux, berk berk. Enfin on ne dit pas berk, mais quand même.
Mais alors coupées très finement, et crues...je me suis demandée si ça ne serait pas différent au point de me faire touver ça pas trop mauvais...En réalité c'est allé au delà de mes espérances les plus folles ^^



Carpaccio de St Jacques à l'huile de vanille

Déjà, il faut de l'huile de vanille, préparée au moins 15 jours à l'avance. Je n'ai pas retrouvé la page où j'ai découvert cette recette malheureusement, c'était très bien expliqué.
En fait c'est très simple : une gousse de vanille, coupée en deux dans la longueur. On extrait les grains, et on met tout ça avec l'huile (de préférence une huile neutre, type pépin de raisin) dans un bocal ou une bouteille en verre, et on ferme bien hermétiquement. Pouf pouf!



Alors pour le carpaccio, comptez environ 4 St Jacques par personne. Là, j'ai suivi les conseils de Caroline, et j'ai simplement pris des St Jacques surgelées Picard, de très bonne qualité.
Passer les St Jacques une par une sous l'eau froide. Les faire décongeler 3h dans 1/3 d'eau froide, 2/3 de lait, à température ambiante. Attention à les décoller de temps et temps, elles ont tendance à s'agglomérer.
 
Quand elles sont décongelées, les essuyer avec du papier absorbant. On peut maintenant les découper en tranches bien fines, et pour cela la mandoline est ma meilleure amie. Sinon, en les recongelant 15 minutes et avec un bon couteau, ça doit passer. Les disposer directement dans l'assiette, pour éviter d'avoir à les manipuler par la suite et de les casser.
Badigeonner ensuite au pinceau d'huile de vanille (généreusement), saupoudrer de poivre blanc et de fleur de sel. Laisser mariner 30 minutes au frigo, et déguster!




Sincèrement, c'était délicieux. Les St Jacques sont fondantes, onctueuses...La vanille renforce cette douceur...Ahlala! Pour moi c'était plus qu'une réussite, c'est une révélation!
Par contre les lamelles de courgettes des photos sont très jolies mais n'apportent rien gustativement. C'est de la déco pure ^^'
J'essairai à coup sûr d'autres assaisonnements, j'en ai vu plusieurs sur le web qui me font envie!

Partager cet article

Published by Pich - dans Entrées
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 16:15

Vouiiiii, encore un cheesecake! Ca faisait longtemps!


Et encore une idée venue tout droit de Beau à la louche, son cheesecake double amande et au seva sauf que le seva ça n'existe pas donc juste double amande me tentait depuis un ptit moment.

Je n'ai pas respecté la recette à la lettre pour plusieurs raisons : je n'ai pas de philadelphia, et je n'avais pas envie de spéculoos, ni d'une bordure.

Et puis j'avais envie d'une touche de citron, qui fait toujours des merveilles avec l'amande. J'avais un peu peur qu'il écrase complètement le goût de l'amande, mais en fait pas du tout, les deux sont très présents en bouche, et se marie parfaitement sans s'effacer l'un l'autre.

La mousse de lemon curd nous vient tout droit d'Alter Gusto, que je ne remercierai jamais assez pour m'avoir fait découvrir cette merveille.

Bon, passons à la recette.


Cheesecake amande-amaretto et mousse de lemon curd




200g de biscuits Thé

50g de beurre (demi-sel, of course)

1 cuillère à café d'arôme de citron (je n'ai pas trouvé de biscuits au citron, mais si vous en trouvez allez-y, n'hésitez pas!)


500g de ricotta

375g de mascarpone

150g de chocolat blanc

4 oeufs

12 cuillères à soupe d'amaretto

2 cuillères à soupe d'extrait d'amande



Préchauffez le four à 160°C.

Mixez les biscuits grossièrement. Faites fondre le beurre au micro-ondes,  rajoutez-le aux gâteaux  et remixez légèrement. Tapissez le fond d'un moule à charnière de papier sulfurisé et beurrez les bords.

Répartissez uniformément les miettes au fond en les tassant avec une cuillère et faites les remonter sur les bords pour faire une bordure.

Réservez au réfrigirateur.

Faites fondre le chocolat blanc en morceaux au bain-marie, très très doucement.

Dans un saladier, fouettez la ricotta et le mascarpone pour les assouplir (mais pas trop, il ne faut pas que la préparation soit trop liquide). Ajoutez le chocolat fondu, puis les oeufs un à un, puis l'amaretto et l'amande.

Versez l'appareil dans le moule recouvert de miettes.

Enfournez pour 1h à 160°C. Laissez refroidir complètement dans le four porte fermée, soit environ 4-5h...Puis mettez-le au frigo pour 48h. Siiiiii!



Quelques heures avant de servir, préparer un lemon curd. Naaaan j'y crois pas, je n'ai jamais mis la recette ici! Moi qui suit complètement addict!

Bon et bien c'est parti :


75g de sucre

le jus et le zeste d'un citron

1 oeuf

50g de beurre


Bien fouetter ensemble l'oeuf et le sucre, puis le jus, bien mélanger. Ajouter les zestes et le beurre en morceaux. Faire cuire au bain-marie sans cesser de remuer, jusqu'à ce que le mélange épaississe (il doit prendre la consistance du miel liquide), ce qui prend environ 10 minutes. Retirer du feu (moi à ce moment, j'enlève les zestes, je n'aime pas trop ça), laisser refroidir.

A ce stade, vous pouver le mettre dans un pot et le garder pour le goûter ou tout dévorer  à la petite cuillère en gloussant de plaisir.

Sinon, vous vous rappellez que vous avez un gâteau à terminer.


Battre donc un oeuf en neige bien ferme. Lorsqu’il est ferme, ajouter une c à s de sucre et battre à nouveau jusqu’à ce qu’il soit brillant. Incorporer délicatement le blanc en neige au lemon curd. Je n'ai pas tout mis il me semble.


Verser sur le gâteau, et laisser reposer au moins 2 heures avant de vous régaler :)




C'était bon, c'était bon, c'était booooooon! Et beau! Et miam!

Partager cet article

Published by Pich - dans Cheesecakes
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 15:12
Allez hop, voilà la suite de l'article précédent, avec le reste de "l'apéritif" de ma soirée poker de l'autre jour...
Cette fois encore, ce sont des ptites choses que je testais pour la première fois.

Roulés de pain de mie complet au saumon



J'avais vu ici et là sur les blogs des roulés de pain de mie, et j'avais bien envie d'essayer...Très bonne idée, c'est rapide, tout simple, joli, et trop bon ;)

Pour la préparation au saumon :
1 pavé de saumon frais
1 pot de fromage frais "Les recettes de Mme Loïc" (une tuerie)
quelques brins de ciboulette ciselés

Cuire le saumon (je l'ai fait au micro-onde, on ne va pas s'embêter!), le laisser refroidir puis l'émietter avec une fourchette. Mélanger au fromage frais et à la ciboulette.
 
Ensuite il vous faut du pain de mie complet sans croûte, on en trouve partout maintenant. L'étaler au rouleau à pâtisserie, le garnir du mélange au saumon, et le rouler. Procéder ainsi jusqu'à ce qu'il ne reste plus de saumon :)
Puis direction le frigo pour un petit quart d'heure, avant de couper les roulés en 3 ou 4, et les piquer d'un pic en bois pour qu'ils ne se déroulent pas et parce que c'est joli.
J'ai piqué une petite feuille de menthe sur certains aussi, et j'ai beaucoup aimé les 2 versions ^^

Roulés de pain d'épices au chèvre



Là, j'ai piqué l'idée chez Chef Nini. Je n'ai pas utilisé du fromage de chèvre mais du chèvre frais, plus pratique à étaler.
La réalisation est un peu plus difficile qu'avec le pain de mie, car le pain d'épice se casse facilement.

Je vous remets la marche à suivre :

Commencez par aplatir vos tranches de pain d’épice avec un rouleau à pâtisserie. Ne tapez pas sur les tranches, aplatissez-les en roulant dessus. Soyez méticuleux pour éviter que les tranches ne se déchirent. Disposez-les sur des carrés de papier film plus grands que la tranche elle-même.

Étalez le chèvre sur les tranches. Roulez les pains d’épices dans le sens de la longueur en vous aidant du papier film. Enveloppez-les de ce film plastique et réservez au frais 1 heure.

Retirez le papier film et coupez soigneusement les 2 bouts pour ôtez la croûte. Coupez chaque roulé en 2.


Et puis pour faire encore plus joli et parce que j'adore ça, un petit brin de ciboulette est venu entourer ces petits roulés :)


Cornets fourrés exotiques



Dès que j'ai vu l'idée des cornets apéro chez Carolinecuisine, j'ai eu envie d'en faire aussi! Mais avec quoi les fourrer?  Il me restait du saumon...Tiens, ça me rappelle que j'avais vu chez Ma petite cuisine des rillettes de saumon à la vanille...Pouf pouf, j'ai mélangé les ingrédients que j'avais sous la main, pour obtenir des rillettes exotiques vraiment délicieuses!


des tortillas "salsa" (de la marque bien connue)

1 pavé de saumon frais

20 cl de crème de coco (je n'ai pas tout mis en fait)

1 cuillère à café de grains de vanille

2 cuillères à café de noix de coco râpée

1 cuillère à café de curry


Cuire le saumon au micro-ondes, le laisser refroidir avant de l'émietter à la fourchette. Mélanger tous les ingrédients.

Couper les tortillas en quatre. Avec les quartiers, former des cornets, puis les fixer à l'aide d'un pic en bois. Garnir des rillettes de saumon. J'ai rajouté quelques graines germées sur le dessus  (encore une fois, parce que c'est très joli)!



J'ai vraiment adoré toutes ces petites bouchées! Les roulés de pain de mie, avec des ingrédients simples, sont une valeur sûre que tout le monde aimera, les roulés au pain d'épices sont un peu plus originaux et ont beaucoup plu (sauf à mon chéri, pas très adepte du sucré-salé à mon grand désespoir), et les petits cornets surprennent, par la présentation et les saveurs exotiques.

Tout bon! Les trois sont adoptés! ^^


Partager cet article

Published by Pich - dans Apéritif
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 14:45
Hier soir, à l'occasion d'une soirée poker avec des copains, j'en ai profité pour tester quelques idées pour l'apéritif qui me trottaient dans la tête depuis un bout de temps. Finalement on a plus mangé que joué, mais bon ^^'

Je commence par une recette qui a fait le tour de la blogosphère, testée et approuvée par beaucoup de monde mais pas encore par moi, il fallait y remédier! J'avais trouvé la recette chez Cathy, et je l'ai vue et revue pas mal de fois depuis.



Feuilletés au thon de Philippe Conticini

une pâte feuilletée
deux petites boîtes de thon au naturel
4 cuillères à soupe d'huile d'olive
2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
parmesan râpé
herbes de provence
curry en poudre
chapelure
noix de coco râpée

Mélanger le thon, l'huile et le vinaigre (ah et j'ai rajouté un peu de fleur de del et de poivre du moulin). Etaler cette préparation sur la moitié de la pâte feuilletée déroulée. Recouvrir de parmesan râpé, et refermer en chausson en pressant bien les bords. Badigeonner de jaune d'oeuf au pinceau, et saupoudrer d'herbes de provence, curry, chapelure et noix de coco. Placer au congélateur pour 15-20 minutes.
Prédécouper en lanières, et enfournez pour 20-25 minutes à 180°C.

Résultat : c'est vraiment aussi facile que j'avais pu le lire, et c'est aussi vraiment très très bon. Par contre je ne suis pas certaine que tous les ingrédients soient indispensables...Le curry, je ne l'ai absolument pas senti, la noix de coco très peu...Mais bon, c'était très réussi, je ne peux que conseiller à mon tour cette recette, et bien sûr la refaire ^^


Ensuite, j'ai voulu tester une autre idée vue ici et là : des petites tomates cerise façon pomme d'amour, comme à la fête foraine! Je trouvais le principe sympa et très intéressant.
J'ai suivi la recette trouvée chez Papilles et pupilles, sans les graines.



Tomates cerise d'amour

Commencer par étaler du papier sulfurisé sur un plat, et disposez dessus vos tomates avec un pic en bois en prenant garde à ce qu'elles soient bien stables (petite astuce : piquez sur le "dessous"). Ensuite préparer le caramel avec 200g de sucre et 100 ml d'eau. J'ai remplacé une partie de l'eau par du vinaigre de framboise pour un ptit goût fruité! Puis retirer du feu, et trempez une à une les tomates dans le caramel. Allez assez vite, le caramel refroidit vite (sinon vous pouvez toujours le réchauffer quelques instants).

Verdict : c'est rigolo, surprenant, mais pas totalement convaincant pour un apéro. Le côté chouette, c'est le contraste du caramel dur et de la tomate juteuse qui explose en bouche. Le côté moins chouette, c'est que ça colle énormément aux dents, heureusement qu'il y avait les cure-dents fournis dans la recette ^^'
Bref c'est pas mal pour une soirée entre copains où on peut se premettre de passer cinq minutes pas très glamour à retirer le caramel des dents, sinon pour un truc plus classe c'est moins intéressant. Mais tout le monde a trouvé ça bon quand même (même si personne n'a voulu retenter l'expérience)!


Bon après cette expérience futuriste, il fallait une valeur sûre.



Croûtons pesto-tomates confites


Plus simple, tu meurs : un pain ciabatta coupé en fines tranches puis grillé, avec dessus une couche de pesto fait maison, et quelques tomates confites maison également. Simplissime, mais surtout délicieux.

Ca suffit pour aujourd'hui, la suite plus tard! ^_^


Partager cet article

Published by Pich - dans Apéritif
commenter cet article
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 16:37
Hop hop, une petite recette de pâtes rapide et délicieuse, et aussi bonne chaude que froide, en plus!



Il vous faudra simplement :
- des pâtes! (celles que vous voulez)
- du pesto maison (voir plus bas)
- des tomates cerises
- des tomates confites maison (voir plus bas aussi)
- des tomates séchées en bocal (j'avoue que je les trouve délicieuses)
- un ou deux oignons en petits dés, confits

Je ne vous ferais pas l'affront de vous parler de mode opératoire ni de quantités dans une salade de pâtes, chacun dose selon son goût...

Mais c'est l'occasion pour moi de vous parler de 2-3 petites choses :

Pesto maison

Alors là, c'est bien simple : je n'achèterai plus jamais, mais alors jamais de pesto du commerce. Parce que faire soi-même son pesto, c'est d'une simplicité étonnante, ça a un goût absolument merveilleux, mais en plus on peut le faire exactement comme on l'aime : plus ou moins granuleux, plus ou moins liquide, etc!
Personnellement, je suis toujours à la recherche du mon pesto parfait, mais là je crois que je n'en suis pas loin du tout :

2 botte de basilic
20g de parmesan
50 de pignons de pin
1/2 gousse d'ail

Mixer le tout avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive pour commencer. Mixer plus ou moins longtemps selon ce que vous préférez, moi je mixe très peu pour avoir un pesto bien granuleux comme je l'aime! Ensuite rajouter progressivement l'huile d'olive jusqu'à la consistance désirée. Mettre en bocal, et voilà!

Je testerai d'autres pesto très rapidement je pense, avec toutes les variations que j'ai vues sur le net! La seule que j'ai tenté jusqu'ici était de rajouter quelques feuilles de menthe : c'est divin. Attention cependant à ne pas trop forcer sur la menthe, cela cacherait le goût du basilic.

Tomates cerise confites

Alors là, je vous renvoie à la recette que j'ai trouvée ici. Ca prend quelques heures à cuire (et encore, je ne les laisse que deux heures le plus souvent, mais il suffit de laisser le four tourner sans s'en occuper...Et je peux vous dire que ça vaut le coup, le goût de ces ptites choses est absolument délicieux!
J'en ai presque tout le temps dans mon frigo, ça permet de donner du goût à pas mal de plats.

Les oignons confits

Je trouvais que ça donnerait un ptit goût sympa à cette salade.
Découper l'oignon en petits dés, les mettre dans une casserole avec un peu d'huile d'olive, à feu moyen pendant 10 minutes. Ajouter un peu de sirop d'érable (ou de miel si vous n'en avez pas), et laisser réduire encore 20 minutes. Et hop, dans la salade!


Partager cet article

Published by Pich - dans Salades
commenter cet article
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 12:28

Me voilà de retour après une looongue absence! Ce n'est pas l'envie qui me manquait de m'occuper de mon blog, simplement j'ai dû faire un petit régime, et donc pas de recettes très alléchantes à présenter! Oui bon je sais, c'est possible de faire bon ET diététique, mais c'est souvent tellement simple, voire simpliste, que ça m'a pas vraiment sa place sur un blog ^^"


Alors on est reparti! Et quoi de mieux pour entamer ce mois de décembre qu'une petite recette festive, avec la star de la fin d'année, j'ai nommé le foie gras!

Cette recette est inspirée d'une recette que j'ai trouvée chez marmiton, le foie gras en brioche. J'ai trouvé l'idée superbe, sauf que la brioche, ça me tentait pas trop...Alors pourquoi pas un muffin? Et puis il fallait bien que je teste un jour la fève tonka qui dormait dans mon placard. Et hop, on est parti pour...


Foie gras dans son muffin à la fève tonka




Vous pouvez préparer les muffins à l'avance.

Pour 6 muffins :


250g de farine

100g de sucre

100g de beurre

1 oeuf

1 cuillère à café de levure

300 ml de lait

1/2 fève tonka

1 cuillère à soupe de chouchen (pas indispensable)


Préchauffer le four à 200°C.

Battre le beurre ramolli (pas fondu) et le sucre, ajouter le jaune d'oeuf. Faire tiédir le lait. Ajouter la farine et la levure au mélange beurre-sucre-oeuf, mélanger à la fourchette pour obtenir une péparation grumeleuse. Ajouter le lait tiède, le chouchen, la fève tonka râpée, puis battre les blancs en neige et les incorporer au mélange.

Verser dans des moules à muffins, et mettre au four pour 25-30 minutes.


Juste avant de servir, découper le chapeau des muffins. Puis évider les muffins, tasser le fond. Découper de gros morceaux de foie gras mi-cuit, les placer dans les muffins et refermer avec le chapeau. Mettre au four 10 minutes, le temps de réchauffer le muffin.




Je l'ai servi avec un confit d'oignon, mais c'était un peu trop sucré, en plus du muffin. Préférez plutôt une salade verte, pour équilibrer (c'est quand même très consistant!).

Néanmoins c'était délicieux. Le goût de la fève tonka est tel que j'avais pu le lire, entre l'amande et la vanille, très addictif, et se marie très bien avec le foie gras. Les adeptes du sucré-salé seront ravis!


Edit : tiens, je me suis dit que ce serait sympa de faire participer cette recette à ce concours! ^^



Partager cet article

11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 13:47

Comme on me l'a réclamé, il faut aussi que je vous parle du fameux brownie-cheesecake que l'on voit un peu partout sur les blogs de cuisine. Au départ, ça ne me tentait pas trop, et puis finalement ça m'a intéressé de plus en plus jusqu'à ce que je sois obligée de tester!


J'ai suivi à la lettre la recette mise en ligne par loukoum, de Beau à la louche. Mais j'ai préféré utiliser un moule rond, parce que...Parce que!

Brownie-cheesecake


Pour le cheesecake :
250g de ricotta
150 g de fromage frais (Carré frais)
4 cuillères à soupe de sucre en poudre
1 cuillère à café d’extrait de vanille
2 œufs
120g de crème fraîche épaisse
2 cuillères à soupe de farine

Pour le brownie :
200 g de beurre
300 g de chocolat noir 86% de cacao environ
6 oeufs
200g de sucre en poudre
1 cuillère à café d’extrait de vanille
150 g de farine tamisée
1 pincée de sel

 

Préchauffer le four à 180°C.

S’occuper d’abord du fromage : mélanger la ricotta, le fromage frais, le sucre, la vanille, les œufs, la crème fraîche et la farine. Bien mélanger et réserver.

Réaliser le brownie : faire fondre le beurre et le chocolat au bain marie, pendant ce temps, mélanger dans un saladier les œufs, le sucre, la vanille, bien mélanger puis ajouter le mélange beurre/chocolat, mélanger puis incorporer la farine et le sel.

Recouvrir un moule à charnière de papier sulfurisé, et versez les deux préparations en alternant, puis faire des tourbillons avec la pointe d'un couteau.
Faire cuire 25 à 35 minutes. Laisser refroidir dans le four puis mettre au frigo pour 24h (sisi!!). Le sortir quelques heures avant de servir.

A mon premier essai, il était parfait, mais au deuxième il n'était pas assez cuit (les différences entre les fours...), et c'était bien moins réussi. Donc n'oubliez pas qu'il faut que la partie "cheesecake" soit figée avant d'arrêter la cuisson.


Ah, et le mot de la fin : ce truc est une tuerie!!


Partager cet article

Published by Pich - dans Cheesecakes
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 13:22
Dimanche dernier, j'ai eu envie de faire un "vrai bon repas de dimanche midi"! Et puis il fallait que je teste la recette des potatoes qui me fait de l'oeil depuis un petit moment.
Résultat : un délice! ^^

Crème aux petits légumes et à la moutarde à l'ancienne



Pour deux personnes, il vous faut :
une carotte
3 gros champignons de Paris
15cl de crème semi-épaisse
2 cuillères à café de moutarde à l'ancienne

Couper la carotte en petits dés, et les faire cuire à l'eau bouillante jusqu'à ce qu'elles soient cuites mais croquantes. Laver les champignons, les couper en petits morceaux et les faire revenir dans une poêle avec de l'huile d'olive.
Quand ils sont cuits, ajouter la crème, la moutarde et les carottes à feu doux. Saler, poivrer.
Napper les escalopes de cette sauce et servez avec des...

Spicy potatoes



Pour deux personnes, j'ai pris 4 pommes de terre.
Préfauffer le four à 200°C.
Laver les pommes de terre, les couper en quartiers, badigeonner d'huile d'olive à l'aide d'un pinceau. Les disposer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, saupoudrer de fleur de sel, de poivre du moulin et de piment d'Espelette.
Et hop, au four pour 35 minutes!

Je referai cette recette je pense, c'est délicieux et c'est d'une simplicité telle que je ne suis pas prête d'acheter une friteuse!

Partager cet article

9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 15:11
Merci beaucoup à Marie et Friends&Co d'avoir élu comme recette de la semaine mes Onigiris au chèvre et au thon, et ma Tarte d'automne! Quand on est nouvelle dans la blogosphère, ça fait très plaisir! ^_^



Le principe:

Choisir 6 blogs parmi les recettes de la semaine dans Blog-appétit et sélectionner selon vous les meilleures recettes de 2 entrées, 2 plats et 2 desserts.

Règle du jeu:

  • Mettre le logo
  • Mettre le lien de la personne qui vous a taguée
  • Mettre le règlement du jeu
  • Mettre le titre de la recette et le lien du blog (2 entrées, 2 plats, 2 desserts)
  • Les avertir sur leur blog "Tu es tagué(e) !!! J'ai selectionné ta recette !!!"

A mon tour d'y participer et voici ma sélection:

Entrées:

Plats:

Desserts:

Enjoy!


Partager cet article

Published by Pich - dans Blogosphère
commenter cet article