Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

 hello.jpg

Mes ptits carnets de cuisine, tout simplement...Parcourez, salivez, et prenez ce qui vous fait plaisir!

Recherche

Suivez-moi :

 

  fb

...sur Facebook

 

hellocoton

... sur Hellocoton

 

pinterest.jpg

...sur Pinterest

 insta.jpg

...sur Instagram

 

 

blogillustration.jpg

Annuaires culinaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 14:41
Comme la dernière fois que j'ai fait des cookies, ils étaient tellement bons que j'ai désigné cette recette comme la meilleure de l'univers, forcément, il a fallu en refaire.
Mais cette fois, j'avais quelques idées de parfums différents qui me trottaient dans la tête...

Je ne vais pas réécrire la recette ici, je vous renvoie à celle-ci, et je préciserai juste les petites différences!

Cookies citron-pavot



Remplacez simplement la vanille liquide par de l'arôme naturel de citron, et rajoutez une cuillère à café bien bombée de graines de pavot bleu.

Cookies matcha-fraises séchées




On zappe la vanille, on rajoute une cuillère à café de thé matcha (en le mélangeant bien à la farine pour éviter les grumeaux) . + quelques fraises séchées coupées en petites "pépites".

Cookies cannelle-poire séchée



Même principe! Saupoudrez de cannelle avant de mettre au four.


Le résultat de ces expérences? Bon je vais être franche, j'ai été bien déçue. Ils était bien trop farineux. C'est tout à fait normal, et j'aurais du y penser avant, la quantité de farine étant augmentée dans la recette de base pour avoir des cookies plus épais et moelleux. Sauf que sans les pépites, ça ne donne pas du tout la même chose et c'est un peu étouffe-chrétien.
Malgré tout j'avais envie de les montrer, ces ptits gâteaux, parce qu'ils étaient bien jolis, et les parfums s'accordaient très bien ensemble. Donc excepté la consistance un peu décevante, ils étaient très bons, et j'ai bien envie de tester ces parfums avec une autre recette!
Repost 0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 13:32
On continue avec les mêmes ingrédients que pour la soupe!
Depuis mon premier essai avec une pâte façon Laurence Salomon, je n'avais qu'une envie : recommencer! Du coup j'ai un peu la lubie des tartes, en ce moment. Mon nouveau moule rectangulaire n'y est sûrement pas étranger non plus, d'ailleurs! ^^'

Tarte d'automne



Pour la pâte
150g de farine complète
50g de flocons d'avoine
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à soupe de grains de moutarde
1 cuillère à café de pavot
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
10 cuillères à soupe d'eau

Pour la garniture
un demi-potimarron
un oignon rouge
3 gros champignons de Paris
un oeuf
2 cuillères à soupe de crème fraîche
quelques châtaignes (j'ai pris des cuites, sous vide)



Commencer par préparer la pâte : mélanger tous les ingrédients avec une cuillère en bois, et former une boule de pâte homogène avec les mains. Laisser reposer une demi-heure.
Préchauffer le four à 180°C.
Pendant ce temps, émincer finement l'oignon rouge, et le faire revenir sur feu doux dans un filet d'huile d'olive  jusqu'à ce qu'il soit très tendre. Ajouter un peu de miel vers la fin pour faire caraméliser un peu ^^
Couper le potimarron en gros morceau, sans oubliez d'enlever le milieu avec les graines. Encore une fois, je ne l'ai pas épluché, mais si on veut une purée plus homogène ça peut être pas mal. Mais pas absolument nécessaire! Cuire les morceaux de potimarron dans l'eau bouillante, environ 20 minutes.
Etaler la pâte au rouleau à pâtisserie, et foncer un mouel à tarte de papier sulfurisé. Mettre au four pour 10 minutes.
Pendant ce temps, faire revenir les champignons dans une poêle légèrement graissée. Egouttez les quartiers de potimarron, les écraser à la fourchette et mélanger à l'oeuf battu et à la crème.
Quand tout est prêt, verser les oignons sur la pâte, puis la purée de potimarron, et enfin par-dessus disposer les champignons. Parsemez d'éclats de châtaignes.
Faire cuire encore 30 minutes à 180°C.

C'était délicieux, une petite merveille de saison! ^_^
Repost 0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 13:33
Avec le froid qui s'installe, on a de plus en plus envie de soupe...et de soupe qui réchauffe! C'est l'occasion d'utiliser des produits de saison qui s'accordent à merveille ^^

Soupe automnale



Alors la soupe, chez moi, ça n'est pas une science exacte, loin de là! ^^'
Je ne peux donc pas donner de quantités exactes, mais en gros, il vous faut :

Un demi potimarron
Une trentaine de petits champignons de paris
200g de châtaignes poêlées, sous vide
2 oignons
une échalotte
un bouillon de volaille
une cuillère à soupe de sirop d'érable
2 cuillères à soupe de chouchen (on est breton ou on ne l'est pas!)

Faire revenir les oignons et les échalottes coupé en petits morceaux dans de l'huile d'olive, jusqu'à ce qu'ils soient fondant. Ajouter ensuite le sirop d'érable, puis le chouchen, et laisser caraméliser encore un peu.
Ajouter ensuite le potimarron coupé en morceau (il n'est pas nécessaire de l'éplucher, non vraiment ça n'est pas utile, par contre c'est très compliqué!), faire revenir un peu avec les oignons. Ajouter les champignons et le bouillon de volaiile, et recouvrir d'eau.
Porter à ébullition, et laisser cuire (partiellement recouvert par un couvercle) environ 20 minutes. Ajouter les châtaignes, plus mixer le tout. Salez et poivrez selon votre goût.
Repost 0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 16:50
Moi qui ne suis vraiment pas une grande fan de curry, quand il est en proportion raisonnable et associé à d'autres saveurs sans les écraser comme dans cette recette, et bien je trouve qu'il apporte un petit goût très agréable! Je ne peux donc que conseiller cette recette aux réfractaires au curry comme moi, autant qu'aux adeptes convaincus (qui pourront d'ailleurs en rajouter un peu selon leur goût)! ;)

J'ai eu envie de rajouter encore une petite touche exotique à cette recette, avec un petit peu de pandan...
J'ai acheté ce petit flacon vert sur internet il y a quelques temps, et je n'en ai pas encore fait grand-chose (à part l'ouvrir pour sniffer l'odeur ^^'). J'avais tenté des muffins au pandan et au chocolat blanc...C'était bon mais quand même un peu bizarre et écoeurant, je pense qu'on peut faire mieux que ça avec...Mais comme le net ne regorge pas de recettes avec cet ingrédient (pas facile à se procurer, je vous l'accorde!), et que j'ai du mal à en imaginer moi-même vu le goût indéfinissable...C'est compliquééé!
C'était donc mon deuxième essai avec le pandan, salé cette fois...Et bien je ne suis pas mécontente! Le goût était subtil et s'accordait à merveille avec le curry et la noix de coco. Un délice!
J'ai réessayé plus tard sans pandan, c'était bien sûr tout aussi réussi, mais je dois dire que ce petit goût exotique en plus m'a un peu manqué!

Si vous avez lu le paragraphe ci-dessus en vous demandant "mais de quoi elle peut bien parler?!!", je vous conseille d'aller faire un tout ou ! ^^

Crevettes curry coco


Pour deux-trois personnes

200 g de crevettes décortiquées (soit environ 30 grosses crevettes)
300 g de tomates cerises
1 gousse d'ail
1 échalote
1/2 c à café de curry
200 ml de lait de coco
Persil pour la déco
riz japonais

arôme de pandan (facultatif)

Laver les tomates cerises et couper les en 2, émincer l'ail et l'oignon.

Faire chauffer dans une poêle 1 c a soupe d'huile d'olive, y ajouter l'ail et l'oignon émincé ainsi que le curry. Faire dorer en remuant 3 à 4 minutes.

Intégrer les tomates cerise et faire mijoter à feu doux pendant 5 à 10 minutes.

Ajouter ensuite le lait de coco, saler, poivrer. Faire mijoter à feu plus fort pendant 10 minutes puis diminuer et ajouter les crevettes. Faire mijoter le tout pendant 2 minutes.

Préparez le riz japonais pendant ce temps, en ajoutant une cuillère à café d'arôme de pandan à l'eau au début de la cuisson.

Rectifiez l'assaisonnement si besoin. Servez sur un lit de rix au pandan, et saupoudrez de persil!

Repost 0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 16:00

Parce qu'il y a une semaine, avant de partir en vacances chez mes parents, il fallait bien vider le frigo...

 

Tarte courgette-boursin-sardine

 


Pour la pâte

150g de farine complète

40g de petits flocons d'avoine

1 cuillère à soupe de graines de pavot

1 cuillère à café de sel

3 cuillères à soupe d'huile d'olive

10 cuillères à soupe d'eau

Pour la garniture

une courgette

une boîte de boursin ail et fines herbes

une boîte de sardines à l'huile (évidemment, des fraîches, c'est mieux!)

 

Réaliser la pâte en mélangeant farine, flocons, pavot, sel. Ajouter ensuite l’huile et l’eau pour former une boule de pâte et la laisser reposer environ une demi-heure à température ambiante.

Abaisser la pâte au rouleau et foncer un moule à tarte recouvert de papier sulfurisé. Faire cuire sans garniture pendant 10 minutes à 180°C.

Pendant ce temps, râper la courgette, éponger l'excès d'eau avec un peu de papier absorbant. Mélanger au boursin à l'aide d'une fourchette.

Verser la garniture sur la pâte précuite, disposez les sardines par-dessus, et enfourner pour encore 30 minutes.

Repost 0
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 13:29
Mais mais mais ça va pas du tout, faut que je me motive à poster un peu plus, moi!

Allez c'est parti avec ces ptits onigiris que j'ai fait hier, et dont moi et mon chéri on raffole.
Bien plus original qu'un bête sandwich au thon, marrant à déguster, mignon comme tout, peu de matière grasse, et surtout un bon goût de cuisine japonaise sans y passer des heures!
J'avais déjà essayé avec du saumon grillé, du thon mayonnaise, et là je me suis dit que faire une petite entorse à la tradition japonaise et rajouter un peu de chèvre frais ne serait pas une mauvaise idée!

Onigiris au chèvre et au thon



Pour deux personnes (dont un chéri au solide appétit) :

Un verre de riz rond (je prend un riz spécial sushi parce que j'adore ça, mais un autre peut aussi bien faire l'affaire)
Un verre et demi d'eau
Une petite boîte de thon
2 cuillères à soupe de chèvre frais
un peu de ciboulette ciselée si il en reste dans un coin ;)
des feuilles de nori (facultatif)

Rincez le riz à l'eau froide trois fois en mélangeant avec les doigts. Remplir un saladier d'eau froide, et laisser le riz reposer dedans au moins 20 minutes. Egoutter.
Mettre le riz et l'eau dans la casserole, porter à ébullition puis baisser le feu, couvrir (avec un couvercle à trous) et laisser cuire 10 minutes. Sortir du feu dans enlever le couvercle, laisser reposer 5 minutes. Bien sûr si vous avez un autocuiseur c'est bien plus simple ;)
Ensuite mettre le riz dans un grand saladier et le laisser tiédir un peu.

Pour la confection des onigiris, j'ai acheté des petits moules que j'ai trouvé sur ebay, mais on peut aussi se débrouiller avec les mains (mais c'est plus fastidieux). Il faut se mouiller les mains avec un peu d'eau salée, puis former des petits triangles, en plaçant au centre un peu de garniture thon-chèvre (que vous aurez mélangé au préalable dans un bol, bien sûr). Pensez à bien tasser pour que les onigiris se tiennent bien.
Enfin on peut découper de petits rectangles d'algue de nori et les coller avant que le riz ne devienne trop sec. Parce que c'est joli, et que ça aide à tenir l'onigiri sans que le riz ne colle aux doigts. =)
Servez refroidi avec un peu de sauce soja!



Vous pouvez varier les garnitures à l'infini, et rajouter au riz des graines de sésame ou autre, tout est permis!
Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 13:08

Encore un cheesecake, ouééééé! \o/

Cela fait un moment que j'avais envie de réaliser un cheesecake au thé matcha, et comme on  avait invité quelques copains à manger cette semaine, j'en ai eu l'occasion. J'avais envie de faire quelque chose de chouette visuellement, et d'équilibré en bouche. C'est chose réussie je pense avec une préparation fromagère au goût subtil mais présent de thé matcha, dont l'amertume est contrebalancée par la douceur du glaçage au chocolat blanc, et l'acidité des groseilles. Et puis un gâteau tout rose et blanc qui montre un coeur tout vert quand on le découpe, moi je trouve ça joli (et puis ça fait des "haaa" et des "oooh")!



Cheesecake au thé matcha

Pour un moule à charnière de 23 cm de diamètre :

275g de biscuits de Reims (soit une boîte)
100g de beurre

500g de ricotta
325g de mascarpone
4 oeufs
100g de sucre (80 suffiraient en fait, le glaçage est vraiment très sucré)
1 citron
1 cuillère à café bien bombée de thé matcha

200g de chocolat blanc pour le glaçage
quelques groseilles



Préchauffez le four à 160°C.
Mixez les biscuits grossièrement. Faites fondre le beurre au micro-ondes,  rajoutez-le aux gâteaux  et remixez légèrement. Tapissez le fond d'un moule à charnière de papier sulfurisé et beurrez les bords.
Répartissez uniformément les miettes au fond en les tassant avec une cuillère et faites les remonter sur les bords pour faire une bordure.
Réservez au réfrigirateur.
Dans un saladier, fouettez la ricotta et le mascarpone pour les assouplir (mais pas trop, il ne faut pas que la préparation soit trop liquide). Ajoutez le sucre, puis les oeufs un à un, et enfin le jus du citron, et le thé matcha délayé dans un peu d'eau (attention, il ne doit pas y avoir de grumeaux).
Versez l'appareil dans le moule recouvert de miettes (qui doivent être assez solidifiées maintenant).
Enfournez pour 1h à 160°C. Laissez refroidir complètement dans le four porte fermée, soit environ 4-5h...Puis mettez-le au frigo pour 48h.
Quleques heures avant de servir, faites fondre le chocolat blanc au bain-marie er répartissez-le sur le gâteau. Disposez les groseilles tant que le glaçage n'est pas solidifié, en les enfonçant un peu.



Moi j'ai aaaaaaadoré! ^^
Repost 0
Published by Pich - dans Cheesecakes
commenter cet article
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 11:06
Comme beaucoup de monde dans la blogosphère je pense, j'étais depuis longtemps à l'affut de ZE recette de cookies, celle qui me permettrait de faire des cookies hyper moelleux et surtout qui le restent (genre pas juste les 15 minutes suivant la sortie du four).
Alors quand j'ai trouvé ce post de Beau à la louche, il a fallu que j'essaie immédiatement! J'ai opté pour la version selon laquelle en mettant plus de farine on obtient des cookies plus moelleux et qui s'étalent moins. Bingo! J'ai un peu modifié la recette selon les ingrédients que j'avais, mais le principe est le même : plus de farine.

Cookies épais et moelleux


Pour une quinzaine de cookies
100g de beurre mou
100g de sucre
1 œuf
3 cuillères à café de vanille liquide
220g de farine
1 cuillère à café de levure

3 cuillères à soupe de poudre d'amande
150g de chocolat dessert découpé en grosses pépites

Préchauffer le four à 180°C. Mélanger le beurre et le sucre. Ajouter ensuite l'œuf et la vanille. Dans un autre bol mélanger la farine, le bicarbonate, la levure et la poudre d'amande, ajouter cette préparation sèche au mélange beurre-œuf. Bien mélanger jusqu'à former une boule de pâte homogène puis ajouter les pépites de chocolat.
Prélever une grosse cuillère à café de préparation, la rouler entre les paumes de vos mains pour obtenir une boule de pâte de taille à peine plus grande qu'une balle de golf et déposer ces boules de pâtes, espacées les unes des autres sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Aplatir légèrement boules de pâtes avec votre main.

Cuisson: 12-13 minutes à 180°C.


Envie de cookies qui changent? Remplacez les pépites de chocolat noir par 100g de pépites de chocolat blanc et une poignée d'abicots secs découpés en petits carrés, et la vanille liquide par de l'extrait d'amande amer...Trop bon!

Par contre j'ai trouvé que le lendemain soir le surplus de farine commencait à se faire sentir...Ils s'émiettaient plus et on sentait un petit arrière-goût farineux...N'empêche qu'ils étaient trop bons alors je garderai cette recette je pense, pour essayer d'autres parfums!

Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 13:13
Au grand désepoir de mes parents, je n'ai jamais aimé les tomates. Ce qui n'est pas normal, tout le monde aime les tomates. Sauf moi. Enfin, jusqu'à maintenant.

Il y a environ un an, j'ai décidé que ça suffisait comme ça, que ça n'était pas juste qu'il existe autant de recettes magnifiques qui me restent inaccessibles parce qu'elles contiennent l'aliment maudit, la tomate.

Alors j'ai commencé petit, en rajoutant une rondelle sur un croque-monsieurs, deux-trois rondelles sur une tarte au thon, des (tout) petits carrés dans une salade de pâtes...

C'est ainsi que petit à petit, j'ai pu moi aussi profiter des possibilités culinaires qu'offrait ce joli fruit rouge.

Et depuis, la tomate et moi, on est vachement copines, la preuve!

La tarte à la tomate de ma maman



Il vous faut :
- un rouleau de pâte brisée (parce que je n'ai pas encore réussi à devenir copine avec la pâte feuilletée)
- 6 tomates
- un demi oignon
- une cuillère à café de moutarde (à l'ancienne, c'est mieux)
- un filet d'huile d'olive
- un filet de miel
- une poignée de pignons de pin

Etalez la pâte dans un joli moule, piquez la à l'aide d'une fourchette. Tapissez le fond de moutarde. Coupez les tomates et oignons en fines rondelles, et disposez sur la pâte, les oignons dessus. Ajouter l'huile d'olive, le miel, et les pignons de pin.
Enfournez à 180°C pour 40 minutes.

Dégustez chaud ou froid!
Repost 0
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 16:27
Parce que je suis une fille, que j'aime le rose, et que j'assume, je continue dans ma lignée rose! Promis, après, j'arrête. Enfin presque.



Je suis depuis quelques temps déjà une grande fan des pâtes au citron. C'est décidément l'un de mes plats cocooning préférés, et comme il est très apprécié aussi du chéri, ça revient assez souvent dans l'assiette.
Là j'avais envie d'une petite salade pour le midi, quelque chose de coloré et de frais pour faire comme-si-on-était-encore-en-été-même-si-il-on-ne-peut-déjà-plus-sortir-sans-écharpe.

Salade de pâtes pour les filles

Je ne vous ferai pas l'affront de parler de quantité ici, en gros il vous faudra :
- des pâtes qui accrochent bien la sauce, type penne, etc...Ici j'ai pris des Pipe rigate
- de l'avocat, pas trop mûr (pas comme le mien, impossible de trouver mieux dans mon supermarché dont je tairai le nom!)
- de jolies crevettes
- des copeaux de parmesan frais
- des zestes de citron
- de la crème fraiche semi-épaisse
- un peu de beurre (demi-sel pour moi, of course!)
- du jus de bettrave rouge
 -du pavot bleu



Faire cuire les pâtes dans une grande quantité d'eau jusqu'à ce qu'elles soient al dente, puis les passer sous un filet d'eau froide pour stopper la cuisson. Ajouter le jus de bettrave et bien mélanger pour colorer toutes les pâtes (mettez-en plus ou moins selon la couleur désirée). Ca ne donne pas du tout le goût de bettrave, juste la couleur (ouf! je n'ai jamais réussi à manger des bettraves!).
Faire cuire un peu de beurre avec la crème et les zestes de citron, et une pincée de sel, à feu doux, jusqu'à ce que la crème soit bien parfumée. Retirer du feu et ajouter quelques pincées de pavot, puis mélangez avec les pâtes.
Laissez bien refroidir au frigo, et avant de servir, ajoutez les crevettes, l'avocat coupé de dés (et recouverts de jus de citron), et les copeaux de parmesan.

Bien sûr, le chéri y a le droit aussi, hein...Mais c'est bien le principe de toutes les recettes pour filles, non?
Repost 0
Published by Pich - dans Salades
commenter cet article