Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

 hello.jpg

Mes ptits carnets de cuisine, tout simplement...Parcourez, salivez, et prenez ce qui vous fait plaisir!

Recherche

Suivez-moi :

 

  fb

...sur Facebook

 

hellocoton

... sur Hellocoton

 

pinterest.jpg

...sur Pinterest

 insta.jpg

...sur Instagram

 

 

blogillustration.jpg

Annuaires culinaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 10:58

J'ai goûté ces petits roulés, spécialités de la cuisine georgienne, dans un resto georgien à Varsovie, l'année dernière. Le goût était à la fois surprenant, dépaysant, et délicieux, et je m'étais dit qu'il fallait vraiment que j'essaie ! C'est (enfin) chose faite, et si je ne me rappelle plus du goût de ceux du resto aujourd'hui, ceux-ci étaient vraiment super bons!

J'ai plus ou moins suivi la recette trouvée sur le blog Tortore.

 

badrijani-nigvzit.jpg

 

 

 

10510413_801411273226783_1740203676_n.jpg

 

Pour une dizaine de roulés :

1 à 2 aubergines (ça dépend de leur taille)
1/2 oignon
1 gousse d'ail
100g de noix
1/2 c. à café de coriandre moulue
1/2 c. à café de fenugrec moulu
1/2 c. à café de piment doux
une petite poignée de coriandre fraîche
2 c. à soupe de jus de grenade (ou à défaut, de citron)
1 c. à café de miel
2 c. à soupe d'huile d'olive (+ un peu pour les aubergines)
sel

 

badrijani-nigvzit2.jpg

 

 

A l'aide d'une mandoline, coupez des lamelles d'aubergine dans le sens de la longueur. Déposez-les sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, et badigeonnez-les d'huile d'olive.
Enfournez pour environ 10 minutes à 200°C. Surveillez la cuisson, le temps va dépendre de l'épaisseur des tranches, elles doivent être dorée mais après ça crame vite ! Réservez.
Préparez la farce : dans une poêle, faites griller les noix jusqu'à ce qu'elles libèrent leur parfum (ça va très vite, ne laissez pas brûler). Réservez.
Faites revenir les oignons et l'ail dans 1 c. à soupe d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils blondissent.
Mixez ensemble les noix, les oignons, les épices, le jus, le miel et 1 c. à soupe huile d'olive. Ajoutez la coriandre ciselée. Assaisonnez au goût.
Réalisez ensuite les roulés en déposant un peu de farce sur un bord de l'aubergine et roulez le tout. Recommencez jusqu'à épuisement des ingrédients. Servez en entrée ou à l'apéritif avec des graines de grenade et de la coriandre fraîche.

 

badrijani-nigvzit3.jpg

Repost 0
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 14:08

Des nouilles sautées super simples et super bonnes avc un petit air printanier !

 

nouillessautees.jpg

 

Nouilles sautées boeuf et asperges

 

Pour  2 personnes

 

QS de nouilles chinoises

150g de boeuf

1 petite carotte

5 asperges vertes

1 oignon

huile de sésame et sésame grillé

 

Pour la marinade : 

1 cac de maizena

1 cas de vin de shaoxing

1 gousse d'ail pressée

2 cm de gingembre râpé

poivre de Sichuan

 

Pour la sauce : 

2 cas d'eau

2 cas de sauce soja

2 cas desucre

 

nouillessautees2.jpg

 

Faites cuire les nouilles comme indiqué sur l'emballage, puis rincez-les à l'eau froide, et réservez.

Coupez le boeuf en fines lamelles. Mélangez-le avec les ingrédients de la marinade, et réservez.

Coupez l'oignon en lamelles assez épaisses, la carotte en julienne, et les asperges en tronçons d'environ 3 cm.

Faites revenir les légumes dans un wok bien chaud avec un peu d'huile neutre (d'abord les oignons et les carottes, puis très rapidement les asperges). Ils doivent êtres dorés mais croquants. Retirez-les, et réservez.

Faites ensuite revenir la viande dans le wok à feu vif, sans cesser de bouger les morceaux, jusqu'à ce qu'elle soit cuite. Ajoutez ensuite les légumes, puis la sauce, puis les nouilles. Faites chauffer à feu vif 1-2 minutes en mélangeant bien, et en fin de cuisson, rajoutez un filet d'huile de sésame ainsi qu'une poignée de sésame grillé. Dégustez chaud !

 

Repost 0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 20:34

L'autre jour je suis tombée sur un article de Buzzfeed : 33 plats hongrois que le monde devrait connaître. Si vous allez regarder, vous verrez qu'effectivement, ça vaut le coup d'oeil ! Forcément quand j'ai vu la photo des langos, ces pains frits recouverts de crème fraîche et de fromage, j'ai su qu'il FALLAIT que je teste ça. 

Alors oui, c'est pas diététique. C'est même trèèès gras. Mais zut qu'est-ce que c'est bon!

 

langos2.jpg

 

Langos

 

Pour 10-12 pains

 

350g de farine

1 pomme de terre

25 cl de lait

18g de levure de boulangerie fraîche

1 c. à soupe de crème fraîche épaisse

1 c à café de sel

1 c à café de sucre

 

langos3.jpg

 

Faites cuire la pomme de terre à l'eau bouillante salée, puis écrasez-la en purée.

Délayez la levure dans le lait un peu tiède (surtout pas chaud), et laissez reposer 5 minutes.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients jusqu'à former une boule de pâte bien souple, pétrissez quelques minutes. Laissez ensuite lever pendant 40 minutes dans le saladier, recouvert d'un torchon humide. 

Ensuite, faire des boules et les étaler, sur un plan fariné, sur environ 10 cm, pour à peu près 1 cm d'épaisseur. Laissez lever encore 30 minutes.

Pour la cuisson, faites chauffer de l'huile, et quand elle est très chaude, plongez-y les pains un par un. Faites dorer des deux côtés (ça va très vite, ça gooonfle et c'est rigolo :p), et déposez-les sur du papier absorbant.

 

Servez chaud, avec de la crème fraîche et du fromage râpé (comté pour moi)!

Vous pouvez évidemment les déguster nature ou changer la garniture selon vos goûts (il me semble qu'il existe aussi une version sucrée, avec du chocolat ou de la confiture!).

 

langos1.jpg

Repost 0
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 16:15

Une petite recette toute simple, prête en 2 minutes, pour les jours où on a pas grand chose sous la main (ou si on a envie de faire genre "je cuisine chinois" alors qu'on ne sait pas cuisiner ;) ) !

 

oeufs-brouilles-tomate.jpg

 

Pour 1 personne, il vous faut : 

 

2 oeufs

1 tomate

1 c. à café de vin de Shaoxing

huile de sésame

sucre, sel, poivre de Sichuan

ciboule chinoise émincée (ou à défaut ciboulette)

 

Dans bol, cassez les oeufs, battez-les légèrement avec des baguettes ou une fourchette, ajoutez la ciboule, le vin, une petite lichette d'huile, une pincée de sel et un tour de moulin à poivre.

Faites chauffer un wok, pas trop fort, huilez légèrement avec un essuie-tout. Versez-y les oeufs battus, et remuez avec une spatule pour les brouiller. Dès qu'ils sont cuits, réservez sur une assiette. Dans le wok, remettez un peu d'huile, et faites chauffer les tomates avec une pincée de sucre pendant 30 sec-1 min (ça va vite, on ne veut pas qu'elles se délitent complètement), et ajoutez les oeufs. Mélangez rapidement, retirez du feu. Parsemez de ciboule.

Avec un reste de riz cuit, ça fait un en-cas vite fait bien fait!

 

oeufs-brouilles-tomate2.jpg

 

Repost 0
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 12:53

Une spécialité polonaise très simple que l'on a découvert à Varsovie, et qui ressemble beaucoup aux gnocchi italiens!

 

kopytka2.jpg

 

Kopytka

 

Pour 6 à 8 personnes

 

1 kg de pomme de terre
300g de farine
1 c. à soupe de maizena
2 oeufs
sel

 

 

Epluchez les pommes de terre, faites-les cuire à l'eau bouillante salée, puis passez-les au presse-purée quand elles sont encore chaudes. Laissez tiédir.
Quand elles ne sont plus très chaudes, ajoutez la maizena, les oeufs, et graduellement la farine et salez légèrement. Formez une boule. Elle ne doit pas être collante, mais pas trop sèche non plus.
Coupez-la en 8 portions que vous étalerez en longs boudins, sur un plan de travail fariné. Farinez généreusement la pâte et vos mains également. Normalement c'est très facile à travailler. Coupez les boudins en morceaux, en biseau, d'environ 1 à 2 cm. Séparez les bien.

 

kopytka1.jpg


Faites ensuite cuire à l'eau bouillante salée pendant 3 à 5 minutes. Ils vont grossir et remonter à la surface. Retirez les kopitka avec une écumoire, égouttez.


Vous pouvez les servir traditonnellement avec un peu de beurre fondu, comme ici avec des petits lardons et oignons. Vous pouvez aussi les poêler pour les servir plus dorés et croustillants, ou faire parler votre imagination!

 

 

Repost 0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 18:01

 Je ne m'étais jamais vraiment penchée sur la cuisine chinoise, mais depuis quelques temps je m'y intéresse de plus en plus, et je découvre de vrais petits trésors. Comme cette recette du livre Gingembre et Citronnelle (c'est devenu mon livre de cuisine fétiche!), qui m'a rappelé le Buta no kakuni japonais. C'est très bon également (le gras de la viande fond dans la bouche, révélant un goût à la fois doux et épicé) et un peu plus rapide!

 

A passage les jolis petits bols en céramique ont été réalisés par la grand-mère de mon mari, est-ce qu'ils ne sont pas magnifiques? Je sais, j'ai de la chance ^_^

 

poitrine de porc sucrée épicée2

 

Poitrine de porc sucrée-épicée

 

 

Pour 4-5 personnes

 

800g de poitrine de porc (de bonne qualité), coupée en petits morceaux
1 étoile de badiane
1 bâton de cannelle
2 piments séchés, épépinés et coupés grossièrement
3 gousses d'ail, hâchées finement
1/4 c. à café de poivre de Sichuan
2 c. à soupe de miel liquide
3 c. à soupe de sauce soja
2 c. à soupe de vin de riz de Shaoxing
2 ciboules, coupées en morceaux de 6 cm de long
2 cm de gingembre, épluché et coupé en tranches

 

poitrine de porc sucrée épicée

 

 

Portez une casserole d'eau à ébullition, et plongez-y les dés de poitrine de porc pour les blanchir, pendant 3 minutes. Egouttez.
Faites chauffer 1 c. à soupe d'huile neutre dans une poêle et faites revenir la badiane, la cannelle et les piments à feu moyen-vif, pendant 2-3 min. Ajoutez l'ail, cuisez 1 min, puis le poivre pendant encore une min.
Incorporez les morceaux de viande, mélangez, puis ajoutez le miel, la sauce soja, le vin de Shaoxing, les ciboules et le gingembre. Laissez cuire 5 min, en remuant de temps en temps, puis ajoutez 200 ml d'eau, portez à ébullition, et couvrez pour laisser mijoter à feu doux pendant 45 min-1h, jusqu'à ce que la viande soit tendre. Sur la fin, enlevez le couvercle pour faire réduire et épaissir la sauce.
Vous pouvez préparer ce plat à l'avance et le faire réchauffer doucement au moment de servir.
A déguster avec du riz thai, et des petites crêpes chinoises à la ciboule !

 

poitrine de porc sucrée épicée3

Repost 0
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 13:38

Une jolie recette trouvée sur le blog américain Beyond Kimchee, que j'adore.

Ces petites galettes super parfumées peuvent être servies pour un snack rapide ou à l'apéro, avec des chutneys ou une petite sauce au yaourt et aux herbes!

 

aloo-tikki.jpg

 

Galettes de pomme de terre pakistanaises

 

Pour 6 à 8 personnes

 

1 kg de pommes de terre à chair ferme

1 c. à café bombée de graines de cumin

2 échalotes émincées

un petit bouquet de coriandre ciselée

1/2 c. à café de piment en poudre

1/2 c. à café de poivre noir fraîchement moulu

sel

3 oeufs battus

 

Faites cuire les pommes de terre à l'eau salée. Egouttez, puis écrasez-les à la fourchette.

Faites griller les graines de cumin dans une poêle sans matière grasse, jusqu'à ce qu'ils dorent légèrement, pour "réveiller" leur parfum.

Ajoutez tous les ingrédients (sauf les oeufs) aux pommes de terre, mélangez avec une fourchette.

Avec les mains, prélevez de petites quantités de pâte et formez des galettes. 

Faites chauffer une poêle avec un peu d'huile. Plongez les galettes une par une dans les oeufs battus puis faites les frire environ 3 minutes de chaque côté.

Servez chaud ou tiède (on peut les réchauffer légèrement à la poêle le lendemain).

 

Repost 0
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 14:00

Une recette au nom un peu étrange pour reprendre le fil de ce blog, qui avait semble-t-il besoin de vacances d'été! ^^

Le kimchi, vous connaissez sûrement si vous aimez la cuisine asiatique. C'est le plat coréen le plus populaire, composé de légumes (le plus souvent du chou chinois) fermenté avec plein de bonnes choses qui donnent une haleine fraîche : de l'ail, du piment, des oignons, du gingembre ainsi que du sucre, fruits mixés, radis... C'est assez fort et le goût est si particulier qu'il demande à être apprivoisé doucement, mais quand on apprend à l'apprécier c'est un bonheur!

Si vous voulez de bonnes recettes de kimchi, je vous conseille de visiter les blogs La table de Diogène est ronde (en français) ou Beyond kimchee (en anglais), on y apprend plein plein de choses sur la cuisine corénne!

 

kkaennip-kimchi.jpg

 

Ici, il s'agit d'une variante puisqu'on réalise une sorte de kimchi avec des feuilles de shiso (aussi appelé perilla). Je les ai découvertes par la cuisine japonaise, elles accompagnent très bien les boulettes de viande type tsukune par exemple, et sont excellentes en tempura. Le shiso a un goût assez surprenant au premier abord, plutôt fort, très vert, un peu comme la menthe. Si vous en trouvez en épicerie asiatique, n'hésitez pas à en prendre pour goûter, et si vous êtes aventureux, le tester le kimchi. 

C'est déroutant, c'est surprenant, c'est nouveau, et c'est bon (je rajouterais quand même un avertissement : palais frileux, s'abstenir!)!

A déguster en petites portions, en accompagnement d'un plat asiatique. Une petite feuille par ci par là, avec une bonne bouchée de riz, c'est comme ça que je le préfère.

 

Kkaennip kimchi

 

Il vous faut : 

un bouquet de feuilles de shiso

2 c. à café de piment coréen (gochugaru)

2 c. à café de nuoc-mam

1 c. à café de sauce soja

1 c. à café de miel

2 gousses d'ail pressées

1 c. à café de graines de sésame blond grillées 

 

kkaennip-kimchi2.jpg

 

Lavez les feuilles de shiso. Vous pouvez les blanchir ou les laisser crues, moi j'ai préféré les blanchir pour une texture plus douce et pour atténuer légèrement le goût très mentholé. 5 secondes à l'eau bouillante, pas plus, puis on les passe sous l'eau froide pour stopper la cuisson, et on les égoutte bien sur papier absorbant, une par une, en les dépliant soigneusement.

Mélangez tous les ingrédients de la marinade dans un bol. Dans un récipient hermétique, déposez un peu de cette marinade, puis recouvrez d'une feuille de shiso, puis une fine couche de marinade, une feuille de shiso, etc...jusqu'à épuisement des feuilles. Fermez, puis laissez reposer quelques heures à une journée au frigo. Consommez dans la semaine.

Repost 0
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 17:17

C'est peut-être la première recette indienne de ce blog, il était temps! J'avoue que si je cuisine beaucoup asiatique, la cuisine indienne ne m'a jamais beaucoup attirée. Sûrement parce que je ne suis pas fan de curry, mais heureusement la cuisine indienne est loin de se limiter à ça! 

D'après ce que j'ai pu lire (mais je ne suis pas experte!), le pulao serait la même chose que le pilaf : un mode de cuisson du riz dans du bouillon, après avoir été revenu avec de l'huile et des oignons, et souvent agrémenté de légumes. "Yakhni" fait référence au bouillon de viande. Il peut se préparer avec du mouton, mais c'est plus simple et économique avec du poulet. En tout cas, quand j'ai vu la liste des ingrédients sur le blog A spicy perspective, j'ai tout de suite craqué, et je suis sûre que vous ferez de même : plein d'épices, des fruits secs... Vous allez voir, ça met l'eau à la bouche rien que de le lire. Et le résultat est à la hauteur, c'est vraiment un délice! Ne soyez pas effrayés par le nombre d'ingrédients, vous en avez probablement la plupart dans vos placards, et la recette est super simple.

 

yakhni-pulao2-copie-1.jpg

 

Yakhni Pulao

 

Pour 4 personnes

 

500g de poulet (ou de mouton), coupé en dés taille bouchée

200g de riz basmati

300 ml de bouillon de poulet (maison c'est mieux, j'en ai toujours au congèl, sinon choisissez-en un bon, évitez les cubes déshydratés)

4 capsules de cardamome

10 grains de poivre entiers

1 bâton de cannelle

1 feuille de laurier

1 étoile de badiane

1 pincée de safran

2 c. à soupe de gingembre frais râpé

2 gousses d'ail pressées

1 oignon finement émincé

5 c. à soupe de raisins blonds

5 c. à soupe d'abricots secs coupés en petits dés

3 c. à soupe d'amandes

3 c. à soupe de noix de cajou

 

Dans une grande poêle ou casserole, faites chauffer 2 c. à soupe d'huile neutre à feu moyen. Ajoutez les épices. Quand cela commence à sentir bon, ajoutez les oignons émincés. Faites revenir 2-3 minutes, puis ajoutez le gingembre et l'ail, et faites revenir encore 2 minutes. Ajoutez le poulet, salez, et faites cuire quelques minutes. 

Ajoutez ensuite le riz, et mélangez bien pour l'imprégner de matière grasse. Ajoutez le bouillon, et portez à ébullition. Quand ça bout, ajoutez les raisins blonds sur le dessus, couvrez, et réduisez à feu doux.

Faites cuire à couvert pendant 15 minutes. Hors du feu, ajoutez les abricots secs, les amandes et les noix de cajou, et couvrez à nouveau. Laissez reposer 5 minutes.

Servez avec de la coriandre ciselée.

 

yakhni-pulao.jpg

▼▼▼

 

Je suis partie visiter Varsovie ce week-end, j'ai plein plein de choses appétissantes à vous faire découvrir si la cuisine polonaise et de l'Est en général vous intéresse! Le temps de trier toutes mes photos, et je vous raconte tout ça ;)

 

 

Repost 0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 18:53

Hop, pour montrer que je ne cuisine pas que asiatique, allons voir un peu du côté de la Pologne, et de ses célèbres pierogi!

D'ailleurs j'ai créé une catégorie "Cuisine du monde" dans le menu à gauche, pour mettre un peu toutes les spécialités étrangères que je teste :)

 

Ces raviolis traditionnels ont généralement une farce à la pomme de terre et au fromage blanc polonais. Je n'ai aucune idée de l'aspect de ce fromage, et je n'avais pas de fromage blanc normal, alors je suis partie sur du cream cheese (comment ça c'est de la gourmandise?), et puis j'ai ajouté quelques petites choses, comme de la ciboulette, un restant de lardons et un peu de mimolette (oui bon d'accord, c'est de la gourmandise!).

Bon, qu'on soit clair : c'est HYPER bon. A faire des "mmmh" à chaque bouchée.

Et comme si ça n'était pas assez gourmand comme ça, je ne me suis pas contentée de la version cuite à l'eau, j'ai opté pour la version poêlée au beurre, pour ajouter du croquant ;)

 

pierogis.jpg

 

Pierogi

 

Pour la pâte : 

350g de farine

1 oeuf

125 ml d'eau

une noisette de beurre

sel

 

Pour la farce : 

300g de pommes de terre

3 c. à soupe bombées de Philadelphia (ou autre fromage frais)

1 oignon

2 c. à soupe de lardons

30g de mimolette

ciboulette ciselée

sel

 

pierogis2.jpg

 

Préparez d'abord la farce : cuisez les pommes de terre comme à votre habitude, puis écrasez-les au presse-purée ou à la fourchette (c'est bon aussi s'il reste des petits morceaux).

Faites revenir les lardons dans une pôele sans matière grasse jusqu'à ce qu'ils soient croustillants, puis épongez les sur papier absorbant. Réservez.

Essuyez la poêle, puis faites revenir l'oignon émincé dans un peu d'huile, jusqu'à ce qu'il soit bien fondant et un peu doré. Coupez la mimolette en petits dés.

Mélangez tous les ingrédients aux pommes de terre à l'aide d'une fourchette, puis réservez.

 

Préparez la pâte.

Versez la farine dans un grand récipient, puis ajoutez 100 ml d'eau, le sel, l'oeuf et le beurre. Mélangez, ajoutez le reste de l'eau progressivement jusqu'à former une boule bien souple et homogène.

Etalez ensuite la pâte (divisez-la en 2 ou en 3 pour que ce soit plus facile), assez finement. Puis à l'aide d'un emporte-pièce ou cercle à pâtisserie (ou même un verre!), découpez des ronds de pâte.

Déposez une petite cuillérée de farce au centre de chaque, puis refermez-les, en humidifiant le tour avec un peu d'eau pour que la pâte colle bien. Faites des petites "décorations" en pincant les bords, ou avec les dents d'une fourchettes, ou ne faites rien du tout si vous ne voulez pas vous embêter! L'important c'est que les bords soient bien soudés, donc n'hésitez pas à bien appuyer.

Laissez les sécher ensuite une quinzaine de minutes, mais bon le temps de tout faire, les premiers avaient déjà bien séché chez moi :p

Portez une casserole d'eau salée à ébullition, et faites les cuire (10 par 10 pour moi) en les plongeant dedans quelques minutes : il doivent remonter à la surface, laissez les ensuite encore 2 petites minutes, et sortez les avec une écumoire.

A ce stade, vous pouvez les dégustez tel quels, avec un peu de crème fraiche et des oignons caramélisés...

...ou les congeler, vous n'aurez plus qu'à les réchauffer pour un repas rapide...

... ou les poêler dans une poêle bien chaude avec un peu de beurre jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés!

Dégustez bien chaud!

 

 

Repost 0