Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

 hello.jpg

Mes ptits carnets de cuisine, tout simplement...Parcourez, salivez, et prenez ce qui vous fait plaisir!

Recherche

Suivez-moi :

 

  fb

...sur Facebook

 

hellocoton

... sur Hellocoton

 

pinterest.jpg

...sur Pinterest

 insta.jpg

...sur Instagram

 

 

blogillustration.jpg

Annuaires culinaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 11:34
Quelques bananes trop mûres, et une envie de gourmandise...Et hop, on fait les fonds de frigo pour trouver de quoi concocter un délicieux cake à la banane, idéal pour finir la pâte à tartiner chocolat-caramel...
Et comme le chéri avait une irrépressible envie de fève tonka, allez savoir pourquoi, on l'a parfumé à la fève tonka! C'est qu'il a de bonnes idées, de temps en temps! ;)

Banana-bread.png

Banana bread (cake à la banane)

250g de farine
100g de sucre rapadura
1 sachet de levure
3 c. à soupe de beurre de cacahuète
4 bananes bien (trop) mûres
2 c. à soupe de lait
2 oeufs
1 pincée de gomasio (ou sel)
1 fève tonka

Attention, le sucre rapadura a un pouvoir sucrant que le sucre normal, donc si vous utilisez ce dernier, rajoutez-en un peu plus...

Préchauffez le four à 165°C.
Mélangez 150g de farine avec le sucre, la levure, le gomasio et la fève tonka râpée. Ecrasez les bananes en purée, et ajoutez-les à la farine avec le lait et le beurre de cacahuète. Mélangez, puis battez pendant 1 minute au batteur électrique pour bien homogénéiser le tout.
Ajoutez les oeufs et le reste de farine, mélangez.
Versez dans un moule à cake beurré, et enfournez pour 60 minutes.

Un délice! Aussi bon nature, que avec de la pâte à tartiner au chocolat, ou encore avec du lemon curd!
Et il était encore tout aussi moelleux le lendemain, sûrement aussi le surlendemain, mais là je ne peux pas vous dire ;)



Repost 0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 11:09
En voilà un long titre! Mais bon j'aurais pu faire plus long, et dire : délicieuses petites crêpes moelleuses, au doux parfum de fève tonka, sans temps de repos, sans huiler la poêle entre chaque crêpe, qui ont disparu en un rien de temps, et merveilleuse pâte à tartiner au chocolat au lait, au bon goût de caramel et petite pointe de citron! Oui, rien que ça!

Crepes.png

D'abord les crêpes!

Pour une vingtaine de crêpes (ou même un peu plus)

400g de farine
4 oeufs
1L de lait
30g de beurre demi-sel
3 c. à soupe de sucre
2 c. à soupe de rhum
1 fêve tonka râpée

Tamisez la farine dans un grand saladier. Faites chauffer doucement le lait avec le beurre, juste assez pour que le beurre fonde et que le lait soit tiède. Faites un puit dans la farine, déposez y les oeufs et versez le lait doucement tout en fouettant. Ajoutez le sucre, le rhum, la fêve tonka. Battez bien le tout, au batteur électrique si nécessaire, pour enlever tous les éventuels grumeaux.

C'est prêt, il n'y a plus qu'à huiler légèrement la poêle avec un essuie-tout, à rater la première, et à faire sauter les crêpes!



Pâte à tartiner au chocolat au lait
(d'après la recette de Nanou)

25cl de soja cuisine
le zeste d'un citron, très très fin
200g de sucre
200g de bon chocolat au lait
40g de beurre

Zestez le citron, de préférence avec un zesteur. Portez le soja cuisine à ébullition, et hors du feu ajoutez le zestes et laissez infuser.
Dans une autre casserole, sur feu vif, faites fondre 20g de sucre en remant, puis continez 10g par 10g jusqu'à épuisement du sucre, jusqu'à obtenir un caramel ambré (enfin pas trop, le mien était un peu trop foncé et donc trop fort...).
Hors du feu, ajoutez le chocolat puis le beurre en mélangeant (et en faisant attention aux projections). Laissez cuire sur feu moyen pour obtenir une pâte homogène, et ajoutez le soja cuisine (en faisant encore très attention aux éclaboussures!). Mélangez bien, versez dans un bocal et régalez-vous!
Cette pâte à tartiner se conserve 1 semaine environ au frigo.


Repost 0
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 17:02
J'ai acheté du son d'avoine récemment, sans vraiment savoir ce que j'allais en faire...Mais bon vous savez ce que c'est, on se ballade entre les rayons d'un magasin bio, émerveillée par toutes ces choses dont on a jamais entendu parler (et on se demande : pourquoi? Pourquoi toutes ces bonnes choses ne font-elles pas partie de notre alimentation quotidienne?), et tout d'un coup, là : un produit dont on connait le nom et qu'on a déjà vu dans plusieurs recettes! Et ensuite bien sûr on ne retrouve plus lesdites recettes...Mais heureusement qu'on a de l'imagination, hein?

Petits moelleux au son d'avoine, banane et cassis


Pour 6 moelleux

90g de son d'avoine
1 c. à soupe de maïzena
1 c. à café de levure
2 oeufs
1 c. à soupe de sirop d'agave
1 banane écrasée
1 fromage blanc 0%
1 bonne poignée de cassis

Préchauffez le four à 210°C.
Mélangez ensemble le son, la maïzena, la levure. Séparément, battez les oeufs, et ajoutez-y le sirop d'agave, la banane, et le fromage blanc. Rassemblez les deux préparations, mélangez, et ajoutez-y les cassis. Remplissez des moules à muffins, et enfournez pour 12-15 minutes!

Comme vous pouvez le remarquer, ces petits moelleux, qui portent très bien leur nom, sont pratiquement sans matière grasse, et très allégés en sucre! Et est-ce qu'ils sont bons? Voyons...Je n'aurai pas publié la recette autrement! ;)

Un ptit mot sur le son d'avoine?

Le son d’avoine est l’enveloppe externe du grain d’avoine. Extrêmement riche en fibres solubles et en pectine, il peut absorber jusqu’à trente fois son volume en eau. Ceci expliquant cela : sa consommation lors des repas permet à ses fibres de se dissoudre et ainsi se mélanger aux aliments et de les gélifier. Les fibres de son ne pouvant être assimilées par l’organisme humain, elles vont traverser le côlon accompagnées des aliments qu'elles ont gélifiés et terminer leur chemin dans les selles, accompagnées de leur précieux butin. De fait, en permettant à l’organisme d’éliminer tout ou partie des graisses et sucres du repas, le son d’avoine fait baisser le nombre de calories ingérées et devient ainsi un très appréciable allié-minceur au fil du temps.


Source : http://www.topsante.com/Femme/Nutrition-minceur/Le-son-d-avoine-le-nouvel-allie-minceur


Un ptit mot sur le sirop d'agave?


Il s'agit d'un subsitut au sucre, extrait d'une plante américaine : l'agave. Son intérêt? Il est compsé essentiellement de fructose (le sucre naturel des fruits), et a un index glycémique bas. Il a un pouvoir sucrant deux fois supérieur au sucre traditionnel, et est deux fois moins calorique!


Repost 0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 15:29
Ahah! Alors là, j'imagine très bien ce que la plupart d'entre vous va se dire : "qu'est-ce que c'est que cette immonde bouillie"?
Et bien je vais vous dire : c'est une bouillie, certes, on ne peut pas dire le contraire, mais une bouillie délicieuse! Oui oui oui, je persiste et signe : c'est bon, très très bon.
Et de plus, les flocons d'avoine sont excellents sur un plan nutritionnel. Pris au petit-déjeuner, il calent à cout sûr jusqu'à midi, avec leur index glycémique bas. Bref, l'apparence dans tout ça, c'est loin d'être le plus important!

Porridge épicé aux cranberries



4 c. à soupe de flocons d'avoine

150 ml de lait
1 petite c. à soupe de cassonnade (ou à votre goût)
cannelle
grains de vanille
une bonne poignée de cranberries séchées

Portez le lait à ébullition dans une casserole. Mixez quelques secondes les flocons avec le sucre, la vanille et la cannelle (vous n'êtes pas obligés, mais moi je le préfère comme ça). Quand le lait frémit, baissez le feu et ajoutez les flocons d'avoine en pluie sans cesser de mélanger. Laissez épaissir 2 minutes sur feu doux en mélangeant. Ajoutez les cranberries, versez dans un bol, et laissez refroidir quelques minutes avant de vous régalez si vous ne voulez pas vous brûler le bout de la langue!
Repost 0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 13:49
Dès que j'ai vu cette recette de Fouace, sur Beau à la louche, j'ai su que je devais la faire. Et ce n'est qu'après avoir rassemblé tous les ingrédients que je me suis rendue compte d'une chose : mais je n'ai jamais fait de brioche, moi!! Et là, c'est le drame. Panique. Ca ne vous arrive jamais de voir rendre compte de ce que vous faites seulement quand vous l'avez commencé?
Bref j'avais bien raison de me demander si je n'étais pas juste en train de gâcher ma farine et mes oeufs : mon premier essai a été un échec lamentable. Un petit machin à peine levé, et au goût abominable. La chance des débutants n'était pas avec moi ce jour-là. Il faut dire que j'avais divisé les proportions par trois (je n'ai qu'un grand gourmand à nourrir moi!), ça doit influer sur le temps de levée? Enfin je me suis aussi trompée dans deux trois ptites choses.
Qu'à cela ne tienne, je suis persévérante! Je recommence le lendemain, je ne refais pas les mêmes erreurs...Et j'obtiens ma première brioche, cette magnifique Fouace dont je n'avais jamais entendu parler il y a encore une semaine.
Je vous laisser juger de la réussite...



Une consistance dense, moelleuse, un bon goût de brioche et de fleur d'oranger. Je l'ai dégustée avec bonheur ce matin, au petit déjeuner, avec un peu de confiture...


Et pour la recette, tout est très bien expliqué
ici.

Je vous préviens, lecteurs de ce blog, ce n'est que la première d'une lonnngue liste de brioches diverses et variées! ^_^
Repost 0
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 13:31
Après cette longue absence forcée, me revoilà, avec pas mal de nouvelles recettes!
Alors pour commencer, une petite recette toute simple, très facile et rapide, mais surtout délicieuse : les pancakes. D'habitude je les fais nature (c'est très bon aussi), mais cette fois j'avais envie de les aromatiser un peu. De façon classique, au chocolat, et de façon un peu plus exotique, au pandan. Les deux versions étaient très bonnes, mais j'ai eu une petite préférence pour la pandan!



Pancakes

120 mg de farine
150 ml de lait
2 oeufs
2 cuillères à soupe de sucre
1 cuillère à café de levure
1 pincée de sel
1 cuillère à café de pandan ou de chocolat en poudre non-sucré



Mélanger les jaunes avec le lait, et le sucre. Ajouter la farine et la levure en pluie fine tout en fouettant, puis le chocolat ou le pandan (ou ce que vous voulez, d'ailleurs : canelle, vanille, amande amère...). Monter les blancs en neige, et les incorporer délicatement au mélange.
Laisser reposer au moins 30 minutes, puis les cuire à la poêle : sur une poêle légèrement graissée et chaude, déposer une louche de pâte. Elle va s'étaler un peu, puis s'arrêter, donc pas besoin d'une petite poêle spéciale : la quantité de pâte que vous mettez détermine la diamètre du pancake (pas son épaisseur, qui est toujours la même). Attendre que des petites bulles se forment à la surface et éclatent (ça va assez vite, 1 à 2 minutes voire moins), retourner le pancake pour cuire la deuxième face, et recommencer!


Repost 0