Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

 hello.jpg

Mes ptits carnets de cuisine, tout simplement...Parcourez, salivez, et prenez ce qui vous fait plaisir!

Recherche

Suivez-moi :

 

  fb

...sur Facebook

 

hellocoton

... sur Hellocoton

 

pinterest.jpg

...sur Pinterest

 insta.jpg

...sur Instagram

 

 

blogillustration.jpg

Annuaires culinaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 17:57

Petite pause dans mes pérégrinations nippo-gourmandes, pour une recette tout à fait de saison, puisque l'Amérique et la citrouille font bon ménage à Halloween!

Vous connaissez les cinnamon rolls, ces brioches roulées ultra-parfumées à la cannelle? Ben le principe est le même, mais on rajoute de la purée de courge pour la couleur et le moelleux.

J'ai suivi la recette de Cléa, que j'ai adaptée un peu au niveau des liquides, mais qui en dehors de ça est top.

C'est une meeeerveille : une brioche moelleuse, filante, toute douce, un super goût de cannelle... J'ai aussi rajouté des raisins secs gonflés au rhum, et pour faire comme aux USA, un joli glaçage (à la mandarine)!

 

Cinnamon-pumpkin-rolls2.jpg

J'ai réalisé le pétrissage et la levée à la MAP, mais vous pouvez très bien faire sans :)

 

Cinnamon pumpkin rolls

 

Pour la pâte :
50 ml de lait
20 g de beurre
150 g de purée de potimarron
1 oeuf
5 g de levure de boulanger déshydratée
300 g de farine de blé T65
1 c. à soupe de sucre de canne blond
1 c. à café rase de cannelle en poudre
1/2 c. à café de sel fin


Pour la garniture :
2 c. à soupe de beurre
70 g de sucre de canne blond
1 c. à soupe de cannelle en poudre

2 c. à soupe de raisins blonds, trempés quelques heures dans du rhum

 

Pour le glaçage :

30g de sucre glace

1 goutte d'huile essentielle de mandarine

un peu d'eau

(si vous n'avez pas d'HE mandarine, zappez et utilisez du jus d'agrume à la place de l'eau!)

 


Faites tiédir le lait avec le beurre. Pendant ce temps, mélangez la purée de potimarron avec l’oeuf, la farine, la levure, le sucre, la cannelle et le sel. Incorporez le lait tiède. Pétrissez pendant 5 minutes, en farinant si nécessaire pour que la pâte ne colle pas. Couvrez d’un linge et laissez lever dans un endroit tiède pendant 1h (le four très légèrement préchauffé c'est bien).

Si vous avez une MAP, vous mettez simplement les ingrédients dans la cuve, et vous lancez le programme "pâte"!

N'hésitez pas à rajouter de la farine ou du lait selon l'humidité de votre pâte, ça dépend de tellement de choses!


Abaissez la pâte au rouleau pour former un rectangle.

Chauffer le beurre pour qu’il soit liquide et mélangez avec le sucre et la cannelle. Etalez sur le rectangle de pâte. Roulez dans le sens de la hauteur pour obtenir un long rouleau, comme un gâteau roulé. Coupez en 8 ou 9 larges tranches (bon moi j'ai mal lu et j'en ai fait 6, du coup elles étaient super grosses!). Disposer dans un moule rond de 20 cm de diamètre. Il n’est pas nécessaire que les différents morceaux se touchent. Couvrir et laisser reposer pendant 30 mn. Cuire au four à 180 °C pendant 20 à 25 minutes. Laisser tiédir.

 

Réalisez le glaçage : dans un bol, mettez le sucre glace et l'HE de mandarine. Ajoutez de l'eau en très petite quantité progressivement jusqu'à la consistance désirée (un peu épaisse). Avec une cuillère ou une fourchette, réalisez des marbrures sur la brioche.

 

Cinnamon-pumpkin-rolls.jpg

Repost 0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 16:51

Ca faisait un moment que j'avais envie de tester la confiture de tomate, mais je ne voulais pas d'une confiture style accompagnement de fromage, etc... Non non, je voulais une vraie confiture à tartiner sur mon pain de matin! Alors je me suis dit que j'allais rajouter des fraises, pour accompagner cette nouveauté d'un petit goût connu (et puis l'association fraise-tomate a fait ses preuves ailleurs)!

Au final, c'est délicieux, surprenant mais pas tant que ça, en fait la tomate apporte beaucoup de douceur!

 

 

Confiture-tomate-fraise2.jpg

 

 

PS : avec du chèvre frais sur de la brioche, c'est une tuerie.

 

Confiture de tomate, fraise et vanille

 

Pour un grand pot

 

250g de fraises

250g de tomates bien mûres et goûteuses

250g de sucre

1/2 gousse de vanille

1/2 citron

1/2 c. à café d'agar-agar

 

La veille, ébouillantez les tomates pour enlever la peau. Coupez les en morceaux et enlevez les pépins (le mieux c'est d'utiliser une passoire pour récupérer le jus sans les pépins).

Coupez les fraises en morceaux. Dans une casserole, mettez les fraises, les tomates, le sucre, les grains de vanille et le jus de citron. Portez à ébulittion 5 minutes. Laissez refroidir, puis laissez reposer au frigo pendant 12 à 24h.

 

Le lendemain, portez à nouveau le tout à ébullition pendant 25 minutes. Ajoutez l'agar-agar, mélangez bien, et laissez bouillir encore 1 minute. Mettez en pots et laissez refroidir.

 

Cette confiture, allégée en sucre, se conserve moins d'un mois au frigo, donc inutile de stériliser les pots, ce n'est pas fait pour être conservé très longtemps (d'où les petites quantités)!

 

Confiture tomate-fraise

Repost 0
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 15:32

Ca faisait bien un an que je voulais tester cette sorte de brioche traditonnelle des Antilles, découverte en Martinique l'année dernière!

J'ai trouvé la recette de Minouchka, qui est toute simple, très facile, et parfaite. Je l'ai fait à la MAP, mais si vous n'en avez pas, aucun problème, toutes les explications sont sur son blog. J'ai divisé les proportions par deux pour obtenir une seule (et déjà grosse) brioche.


Pain-au-beurre.jpg

 

Pain au beurre

 

500g de farine

1/2 sachet de levure du boulanger

125g de beurre (demi-sel pour moi, donc je ne rajoute pas de sel)

2 oeufs + un jaune pour dorer

2 c. à soupe de sucre

25cl de lait

essence de vanille (facultatif)

 

Faites tiédir le lait et le beurre coupé en morceaux, très légèrement.

Battez les oeufs. Dans la cuve de la MAP, mettez le lait et le beurre ainsi que les oeufs battus. Recouvrez de farine, et mettez la levure et le sucre par dessus. Choisissez le programme "pâte levée" ou "pâte seule", et vérifier le pétrissage : si la pâte est trop liquide et collante, rajoutez de la farine (j'en ai rajouté pas mal) jusqu'à obtenir une pâte homogène et qui ne colle pas. A la fin du pétrissage, éteignez la MAP et relancez-la pour un double pétrissage, puis laissez le programme se terminer.

Ensuite, sortez la pâte et séparez la en 3 morceaux. Formez des boudins puis faconnez une tresse. Dorez au jaune d'oeuf mélangé à un peu d'essence de vanille.

Enfournez immédiatement dans le four préchauffé à 180°C, pour 40 min (35 chez moi, c'était bien assez).

Laissez refroidir avant de déguster!

 

Pain-au-beurre2.jpg

 

A déguster avec un chocolat chaud antillais (très épais et sucré, et parfumé aux épices et citron vert)! Il faudra que je mette la recette aussi bientôt.

 

Je veux y retourneeeeeer!

 

p

Repost 0
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 18:30

Ma deuxième brioche à la MAP, d'après une recette de Soso! Hyyyper moelleuse, au goût délicieux, vraiment le beurre n'est pas indispensable dans une brioche. Et elle est restée moelleuse bien plus longtemps que la première recette que j'ai testée (toute la semaine en fait!).

Bon la mienne est un peu plus gourmande que la recette de base, vu que j'ai pris du fromage blanc "normal" (pas 0%), et parfumé à la vanille ;)

 

Brioche au fromage blanc

 

Brioche-au-fromage-blanc.jpg

 

500 g de farine T45

250 g de fromage blanc (0% ou pas, nature ou à la vanille)

1c. à soupe de lait

50g de sucre

1 oeuf + 2 jaunes

1c. à soupe de rhum, ou de fleur d'oranger, ou amaretto...

1/2 c. à café de sel

2 c. à café de levure du boulanger déshydratée

 

Mettez tous les ingrédients dans votre MAP dans cet ordre : fromage blanc et oeufs battus, lait, rhum, farine, puis à chaque coin de la farine : sucre, sel, levure. La levure ne doit pas toucher le sel ou le liquide, attention.

Lancez le programme pâte pendant 15 min, puis relancez pour un double pétrissage et laisser-le se terminer normalement.

Une fois le programme terminé, façonnez la pâte selon la forme que vous voulez, et laissez reposer encore 40 min sous un linge humide.

Préchauffez le four à 180°C. Badigeonnez la brioche de lait ou de jaune d'oeuf, et enfournez pour 25 à 30 min.

Repost 0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 14:38

Ma première brioche à la MAP...Plutôt une réussite, non?  Ca me semble vraiment une très bonne recette de base, trouvée sur le site de Clea! Petit bémol tout de même : elle s'est asséchée assez vite chez moi (un peu dès le lendemain et beaucoup le deuxième jour), dommage. A faire pour plusieurs personnes un week-end, mais pas pour les ptits dèj de la semaine! Après, ça vient peut-être de ma façon de faire et pas de la recette, je ne suis pas assez calée en boulange pour pouvoir le dire.

 

Brioche-de-Clea.jpg

 

Brioche de Cléa

 

100 g de beurre
50 g de sucre
300 g de farine (T45 plutôt pour de la brioche)
1 sachet de levure du boulanger
2 oeufs
100 ml de lait
1 c. à café de sel

petit ajout personnel : 1 c. à soupe de rhum arrangé aux fruits secs de Liloo

 

A la MAP : placer dans la cuve le lait (froid) battu avec les oeufs, ajouter la farine, le sucre, le sel et la levure (sans les mélanger). Lancer un programme pétrissage + levée. Au bout de quelques minutes, ajouter le beurre (froid) en morceaux.

Quand le programme est terminé, on peut décider de cuire une grosse brioche ou bien plusieurs petites, et répartir la pâte dans les moules adéquats. Laisser encore lever pendant 1 heure.
On peut dorer les brioches à l’oeuf, au lait ou au café.
Préchauffer le four sur 180 °C et enfourner. Le temps de cuisson dépend de la taille de la brioche : 15 mn pour les petites, 25 à 30 mn pour une grosse.

 

 

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 17:46

J'ai une MAP, j'ai une MAP, j'ai une MAP!!!

Depuis le temps que j'en rêvais! Mais j'ai réussi à tenir jusqu'à mon anniversaire, dimanche dernier ^^

Maintenant, je vais pouvoir réaliser tous ces pains et brioches dont j'ai rêvé pendant des mois!

Mais je suis restée raisonnable pour le premier, j'ai simplement réalisé une recette de pain blanc pour apprivoiser la bête. Il s'agit de la recette conseillée pour débuter dans le livre "Pain maison, spécial MAP" de chez Maraboutchef. Ce livre est excellent, idéal pour débuter et donner des idées pour la suite.

 

Pain.png

 

Pain blanc "basique"

 

Pour un pain de 1kg :

 

600g de farine blanche bio T65

360 ml d'eau

3,5 c. à café de levain déshydraté (dit "fermentiscible", en magasin bio)

2 c. à café de sel

1,5 c. à soupe d'huile d'olive

2 c. à café de sucre

1 c. à café de jus de citron

 

Toutes les proportions doivent être exactes, et les liquides à température ambiante (réchauffez les un peu si besoin).

Le sel est indispensable pour faire lever le pain. L'huile d'olive et le sucre ne sont pas indispensables, mais permettent d'obtenir une croûte plus belle. Et le jus de citron sert à atténuer le goût de levure.

 

Mettez les ingrédients dans la MAP en commençant par les liquides, le sel et le sucre, puis la farine, et enfin le levain (qui ne doit surtout pas toucher le sel ou les liquides).

Lancez le programme correspondant sur votre machine.

Surveiller le pétrissage : au bout de 10 min, le pâton doit déjà être bien formé. S'il est trop humide (collant), rajoutez 1 c. à soupe rase de farine, s'il est trop sec (toute la farine n'est pas incorporée), rajoutez 10ml d'eau.

Une fois le programme fini, sortez la cuve et démoulez le pain. Attendez qu'il aie bien refroidi avant de le couper et de le consommer, la mie est encore collante, et il n'est pas encore digérable ;)

 

Je ne suis pas peu fière d'avoir si bien réussi mon premier pain! En plus son goût était délicieux : d'après le livre, le levain donne un goût plus authentique, plus "roots" que la levure, donc je pense que c'est dû à ça!

Repost 0
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 16:14

Une super recette pour le ptit dèj, trouvée chez Cuisine et dépendances! Délicieuse, et bien meilleure pour la santé que le Nutella ou même la confiture, puisqu'elle est sans matière grasse, et sans sucres ajoutés (uniquement le fructose des fruits, donc à index glycémique plus bas!).

 

Pate-a-tartiner-abricot-et-pomme.jpg

 

Pâte à tartiner pomme-abricot

 

Pour un petit pot à confiture :

- 3 pommes 
- 300 g d'abricots secs moelleux

 

Peler et couper les pommes en tout petit dés réguliers.

Faire cuire les pommes à l'étouffée dans une casserole à couvert avec une à deux cuil à soupe d'eau. Au bout de 10min ajouter les abricots secs  coupés en dés. Laisser cuire 10 minutes de plus (jusqu'à ce que les fruits soient fondants). Laisser tiédir.
Mixer le tout pour obtenir une pâte lisse et homogène.

Garder au réfrigérateur dans un pot à confiture fermé. Cette pâte à tartiner peut se conserver plusieurs jours.

 

Repost 0
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 15:10

Une délicieuse confiture à l'agar-agar, peu sucrée, au bon goût de fruit, et bien épicée! Elle se marie très bien au fromage, notamment de chèvre, et c'est sur une tartine de chèvre frais-confiture que je la préfère!

 

Je n'ai pas stérilisé le pot puisque je n'en ai fait qu'un seul, et que la confiture ne se conserve pas plus de quelques semaines au frigo de toute façon, à cause de sa faible teneur en sucre. Je nettoie simplement le pot, soignement, à l'eau très chaude, et je le laisse sécher sur un torchon propre. Puis je verse la confiture encore bouillante dedans, je referme, et je retourne immédiatement.

 

Confiture de fraise au gingembre et à la cardamome

 

Confiture-fraie-gingembre-cardamome.png

 

Pour 1 pot de 500ml

 

500g de fraises équeuttées et coupées en morceaux

1 c. à soupe de jus de citron

200 g de sucre

1 pouce de gingembre frais râpé

les graines de 5 capsules de cardamome, pilées au mortier

1 g d'agar-agar (soit une 1/2 c. à café rase, ça n'est pas si difficile à faire : je remplis ma cuillère, je vide l'excédent pour qu'elle soit bien rase, et je vide la moitié à l'aide d'une autre cuillère)

 

La veille, mélangez tous les ingrédients SAUF l'agar-agar dans une grande casserole, portez à ébullition, puis stoppez immédiatement la cuisson. Versez le mélange dans un saladier, couvrez de film étirable et laissez reposer toute une nuit au réfrigirateur. (Cette technique permet une cuisson plus courte ensuite)

 

Le lendemain, faites cuire 8 minutes dès l'ébullition, ajoutez l'agar-agar, mélangez bien, laissez bouillir encore une minute, et mettez en pots immédiatement.

Remplissez bien les pots à ras-bord, fermez bien et retournez les tout de suite. Laissez refroidir complètement.

 


Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 10:46

J'ai réalisé ce pain alsacien de Noël l'année dernière, et ça a énormément plu à tout le monde! Je vais bientôt m'y remettre, alors je me suis dit qu'il était temps de mettre la recette sur mon blog ^^

 

Marzipanstollen.png

 

J'ai suivi la recette de Beau à la louche (c'est sur ce blog que j'ai découvert ce pain, vivant de l'autre côté de la France!), en lisant également les recettes et conseils du blog Epices et compagnie et de Marmiton.

Je vous invite donc à aller piocher chez eux pour le mode opératoire!

C'est un peu long, il faut bien lire toute la recette plusieurs fois avant de se lancer, mais finalement ça n'est pas compliqué pour un sou, et il n'y a aucune difficulté particulière. Et je vous assure que ça vaut le coup, ce truc est une tuerie, une vraie!

 

Je vous note ma version des ingrédients, que j'ai bidouillée un peu pour n'y mettre que des choses que j'aimais ^^

J'ai ainsi obtenu deux beaux Stollen!

 

750g de farine

250g de beurre pommade

100g de sucre

250 ml  de lait

30g de levure fraiche

1 oeuf + 2 jaunes

zeste d'un citron

3 gouttes d'huile essentielle de mandarine (alimentaire, en magasin bio)

5 capsules de cardamome

1 pincée de safran

1,5 fève tonka

1 c.à café de grains de vanille

1 c. à café de gingembre en poudre

65g de dattes

65g d'abricots secs

125g de cranberries

1/3 verre de rhum

125g de pistaches

30g de pignons de pin

60g de noix de pécan

375g de pâte d'amande

 

Au boulot!!

Repost 0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 15:31

J'ai très très peu cuisiné cet été, et surtout ces dernières semaines. Mais c'est aussi cet été que j'ai appris à faire des confitures! Ca faisait longtemps que ça me tentait, mais je pensais que c'était long et difficile...Mais une fois lancée, j'ai été surprise mais la facilité et la rapidité de la chose!

 

Quelques précisions avant de passer à la recette:

 

- J'ai utilisé de l'agar-agar, gélifiant végétal que vous pouvez trouver dans tous les magasins bio, de façon à diminuer la quantité de sucre. Elles ne se conservent donc pas plus de 2 ou 3 mois, et sont à garder au réfrigirateur une fois ouvertes.

 

- Du fait de cette conservation courte, au frais, je n'ai pas stérilisé les bocaux avec un stérilisateur (je n'en ai pas) ou de l'eau bouillante (ça me fait plutôt peur, j'avoue). Je les ai simplement lavés très consciencieusement, au liquide vaisselle et à l'eau chaude, et rincés longuement à l'eau très chaude. Ensuite je les ai laissés sécher sur un torchon propre.

Ajouté au fait que l'on verse la confiture encore bouillante dans les bocaux, c'est bien suffisant!

 

J'ai "élaboré" cette recette en lisant pas mal de recettes de confiture sur la blogosphère et en bidouillant à ma sauce...Je ne sais pas qui en est à l'origine exactement, mais les noms de Cléa et Mercotte reviennent souvent!

 

Confiture de framboises à la fève tonka

 

Confiture-de-framboise.jpg

 

1 kilo de framboises

1/2 jus de citron

400 g de sucre

2 fèves tonka râpées

2 g d'agar-agar (soit une c. à café rase)

 

La veille, mélangez tous les ingrédients SAUF l'agar-agar dans une grande casserole, portez à ébullition, puis stoppez immédiatement la cuisson. Versez le mélange dans un saladier, couvrez de film étirable et laissez reposer toute une nuit au réfrigirateur. (Cette technique permet une cuisson plus courte ensuite)

 

Le lendemain, faites cuire 8 minutes dès l'ébullition, ajoutez l'agar-agar, mélangez bien, laissez bouillir encore une minute, et mettez en pots immédiatement.

Remplissez bien les pots à ras-bord, fermez bien et retournez les tout de suite. Laissez refroidir complètement.

 

 

Cette confiture est délicieuse, avec un goût de fruit très intense grâce à la faible quantité de sucre! Et la fêve tonka se marie à merveille avec la framboise, faisant ressortir son goût.

 

Qui a dit que c'était compliqué, la confiture?

 

 

Repost 0